Brabant Wallon Grégory Carême est parti pour rester… Sean Bero s’en va défendre la structure anversoise de Balen BC.

Le mois d’octobre rime avec transfert dans le milieu du cyclisme. Les spéculations vont donc bon train du côté des coureurs qui recherchent les meilleures formations pour s’épanouir alors que du côté des équipes, on tâche de se renforcer.

Le Brabant wallon n’échappe pas à la règle. Le Chaumontois Grégory Carême a été appelé par les sirènes du Red Star Cycling, une nouvelle structure qui, de l’aveu même du coureur, proposait du… costaud ! Trop beau pour être vrai… Le responsable de la formation a renoncé au projet, faute de moyens. Les sponsors ne tombent plus du ciel, certains ne l’ont visiblement pas encore compris… "Oui, c’est décevant et je n’ai rien d’autre de concret donc là, j’attends de voir si je reçois d’autres offres. Sinon je roulerai pour Luc Mayné même si rien n’est sûr tant que… rien n’est signé !"

Toutefois, Luc Mayné indique que, "comme c’est un coureur du BW, Grégory Carême restera finalement chez nous pour sa saison 2020."

Du côté de Beauvechain, Sean Bero, qui roule actuellement pour la structure du Brabant flamand Prorace changera à nouveau d’air, un an après avoir quitté Ottignies.

L’espoir brabançon wallon justifie son choix : "Balen BC Pauwels a un beau programme de courses depuis des années, et ce sera encore le cas l’an prochain. Ils disposent d’une belle structure et de coureurs d’expérience. Autre bonne nouvelle, ils vont être associés avec Wanty-Groupe Gobert alors que dans l’équipe où j’étais, ils ont pris beaucoup trop de coureurs (28), ce qui risque de fermer des opportunités."