Comme le Rebond, le BCCA a remporté la moitié de l’enjeu jusqu’à présent avec une victoire et une défaite.

Cela ne veut pas dire grand-chose à ce stade-ci de la saison mais Neufchâteau possède également la meilleure défense de la série. "Les Luxembourgeoises ont été battues à Brunehaut, l’un des favoris de R1. Elles échouent à neuf unités et ont presque réussi à égaliser à un moment de la rencontre", commente le coach Mulaba qui espère voir son Rebond présenter le même état d’esprit que le week-end dernier face à Angleur. "Une bonne entame et un visage déterminé seront importants, d’autant plus que c’est un déplacement", note encore le coach brabançon. Ce dernier a toutes les raisons de se méfier. "En face, c’est un mix équilibré entre jeunesse et expérience et il y a une certaine Nora O’Sullivan dans le noyau."

La meneuse a notamment évolué à Kangoeroes Boom (D1), à Ciney (R1) et à Namur Capitale (R1&D1). En fonction de la fin de ses études, elle a fait le choix il y a quelques mois de revenir en Régionale 1. La distributrice de 23 ans ne représente pas le seul danger. "Neufchâteau, c’est jeune et agressif. C’est un noyau qui se connaît et qui sait aussi shooter. Il n’y a pas un secteur de jeu dont il faut souligner les dangers, c’est un groupe homogène", résume Olivier Mulaba.