Les membres du James sont unanimes. Même à 65 ans, le coach a toujours 20 ans.

À la tête du James, cette équipe aux t-shirts jaunes qu’on ne sait louper, flanqués d’une tortue, on retrouve Edouard Kuypers… ou plutôt, Eddy, tout simplement. Un personnage ! L’homme est une référence dans le milieu de la course à pied. Tout le monde le connaît, lui et ses méthodes de préparation.

En fêtant cette semaine ses 65 ans, les membres du James ne pouvaient rester sans évoquer leur "maître". "Même à l’étranger, Eddy est connu, confirme Eric Romers. Lors d’un de nos marathons, sans la présence d’Eddy, nos t-shirts jaunes du James lui sont associés. Une personne nous a dit: ‘ah vous venez du club James de Eddy Kuypers ; il est chouette !’ "

Nombreux sont les débutants mais aussi les sportifs qui ont mordu ou ont progressé à la suite des conseils du coach. Impossible de les citer tous, mais quelques joggeurs témoignent. "Au début, j’alternais 30 secondes de marche et 30 secondes de trottinement. Bref, 17 ans et 40 marathons plus tard, je cours toujours", indique Sonia Grognet.

Laura Rozzerio souligne la convivialité et l’esprit de compagnonnage du James. Et surtout, avertit Eddy : "Coach, tu ne peux pas prendre ta retraite : ton EDDYctionnaire va nous manquer !"

Carine Cummins le dit : "Malgré son humour décalé parfois déjanté, il reste sportivement crédible ; la preuve, il est parvenu à nous faire courir un marathon. Pour nous il a toujours 20 ans". "Ce que ‘Jame’ au James ? Qu’il y ait des extravertis, des introvertis, des sérieux, des moins sérieux, des jeunes, des moins jeunes, des grands, des petits, des maigres, des gros, des simples managers, des big boss… l’esprit James, c’est l’esprit Eddy ", insiste Patsy.

Zebri dira qu’Eddy est un gars apparemment ‘brut de décoffrage’ mais qu’au fond, il a le cœur sur la main.

"Il est connu de tous au Blocry, à LLN, et à l’extérieur, indique Françoise Decocq. Il a un humour particulier, un humour un peu à la hollandaise. Un cœur énorme ! Une attention particulière pour tous ! Une mémoire des prénoms. Attentif à chaque personne, à sa manière. Eddy est unique ! Il est irremplaçable."

"Le James devrait être remboursé par la mutuelle !"

Pourquoi Eddy et pas un autre ? "C’est simple, c’est le seul coach-poète dont tu dois parfois lire les newsletters à voix haute." Sophie Brux comme les autres membres du James voit en Eddy Kuypers un personnage hors du commun.

Pour Danièle, persévérance, confiance, dépassement de soi, humilité, accueil de l’autre dans sa singularité, respect de chacun, Eddy a su insuffler au club un formidable esprit de solidarité.

Pour Pierre Hendrickx, "le James permet à chacun de se dépasser, à sa mesure, et ce, dans la bonne humeur. Au James, il y a de la place pour tous, pour le débutant qui sait à peine courir quelques centaines de mètres, mais aussi pour la centaine de marathoniens et les traileurs au long cours que compte le club. Le résultat est tangible, la faculté en témoigne. Les activités James devraient être remboursées par la mutuelle !"

Mais le coach n’arrive pas toujours à ses fins. "Il n’est pas encore parvenu à nous faire manger des galettes de quinoa le matin", rigole Jean-François.