Les Brabançons wallons se sont bien comportés en terre namuroise avec trois titres remportés

C'est sur un très beau parcours dessiné aux lacs de l'Eau d'heure que se sont disputés les championnats de la Fédération Cycliste Wallonie Bruxelles ce dimanche. Le parcours n'a fait que des heureux et les conditions climatiques difficiles n'ont rien changé à la donne!

Du côté du Brabant wallon, plusieurs coureurs étaient de la partie. Chez les jeunes filles, Elisabeth Ullens (MTB Team Spirit) l'a emporté devant une autre brabançonne, Elisa Pochet. Du côté des dames, la victoire est revenue à la Wavrienne Francine Delain (SDR Bike team).

Chez les masters A, le titre est revenu à Vincent Paquet (SDR Bike Team) qui n'a pas appris ce succès de suite… "Une fois la course terminée, j'étais tellement dans le rouge après l'effort que j'ai regagné ma camionnette. C'est là qu'on est venu me dire que je devais aller sur le podium… Dans les courses pour masters, on roule à plusieurs catégorie en même temps, il n'est jamais facile de vraiment savoir où on en est, d'autant que je me rends seul sur les courses, seulement accompagné de mon frère mais sans aucune assistance."

Le nouveau champion FCWB de cyclo cross a d'ailleurs disputé, malgré la boue, toute la course avec le même vélo, alors que certains changeaient de monture deux fois par tour! Vincent Paquet a aimé l'épreuve: "Le circuit était assez difficile. Personnellement, je viens du moto cross, j'adore la boue. Cela fait quatre ans que j'ai commencé cette discipline. Je fais de temps à aurte un peu de VTT…"

Tout s'est bien déroulé pour Vincent, dès le début de la course: "J'ai été appelé en première ligne et j'ai pu dès les premiers mètres, suivre les bonnes roues. J'ai de suite constaté que mes jambes étaient bonnes. J'avais de bonnes sensations sur ce parcours fort glissant."

Avec ce titre en poche, aux yeux du citoyen de Court-Saint-Etienne, rien ne va changer. "La seule différence est que je sera encore plus motiver aux prochaines courses. Je compte par contre, l'an prochain, faire un peu de route. Je me suis d'ailleurs inscrits au Tour de Wallonie pour masters. Mais je crois que la différence avec le cyclo cross va être importante!"