L'entrée en matière de la Newteam avait été compliquée à l'Euro Winner's Cup, la seconde journée fut bien plus positive. Face à une formation suédoise, l'équipe masculine Newteam Brussels a parfaitement entamé sa rencontre (3-0), avant de se faire peur (3-2) mais qui s'imposait finalement 4-2. "La tension était palpable", confie Jérémy Chojnowski, qui espère une victoire ce mercredi face aux champions d'Allemagne pour sortir des poules à la deuxième place.

Face à l’une des meilleures équipes de la compétition, la seconde équipe a été battue 5-3 mais les jeunes ont surtout montré d'excellentes choses face à une équipe au budget pratiquement illimité des Russes. "L'équipe de Braine peut être fière de son match et cette expérience les rendra plus forts."

Du côté des filles, la seconde Newteam Brussels l'a emporté par forfait alors que Newteam Braine a subi la loi d'une équipe de MBT Marseille expérimentée et renforcée par plusieurs joueuses brésiliennes.

La RAAL joue bien mais s'incline


Les Louviérois ont montré d'excellente chose face à leur adversaire israélien et n'est pas passé loin d'un bon résultat, avec une défaite 7-5.

Mercredi décisif



Ce mercredi est une journée cruciale pour nos cinq équipes engagées dans le cadre de la compétition, notamment du côté de la Newteam où on veut aller loin dans cette compétition.