Brabant Wallon Le président d'honneur du Wallonia est heureux de voir son club de cœur retrouver les sommets, même si c’est en D3A amateurs.

Président d’honneur, Francis Sprimont vibre toujours autant lorsqu’il assiste aux rencontres du Wallonia. Surtout que son Walhain se retrouve en tête de la D3A après sept journées. Un scénario qu’il n’avait plus connu depuis cinq ans, lors de la montée de Promotion en D3.

Francis Sprimont, cette place de leader doit vous enchanter.

"Évidemment, car Walhain est mon club de cœur. Je le défendrai toujours à 1 000 %. Le voir en tête du classement, ça me fait plaisir. Le niveau est bien meilleur que l’année passée, avec un effectif de qualité. Karama (Manager sportif) a bien redressé la situation et il forme un bon duo avec Sbaa (T1)."

Mais le Wallonia peut-il conserver cette 1re place et remonter directement ?

"Je pense qu’ils auront du mal à garder la tête, mais on ne sait jamais. Il y a moyen de faire quelque chose de bien. Il manque peut-être un vrai buteur. David Mukuna-Trouet est un très bon attaquant mais il est jeune. Après, il faudra voir si c’est une bonne chose pour le petit Walhain de remonter car la D2 coûte très cher."

C’est mieux de jouer le haut en D3 que le milieu de classement en D2 ?

"Oui mais quand tu as de l’ambition, c’est difficile de se contenter de la D3. À mon époque, on a même joué le tour final à plusieurs reprises dans l’ancienne D3 (similaire à l’actuelle D2), mais ça m’a coûté un os (sic)."

Avec cette série de quatre victoires et la tête du championnat, les supporters vont probablement revenir aux Boscailles. C’est un peu un renouveau pour le club…

"J’espère qu’ils reviendront et les sponsors aussi. Certains sont partis au moment du changement de direction, mais je leur ai dit que j’étais toujours présent aussi. Certains faisaient un effort juste pour moi mais pas pour la nouvelle direction. De toute façon, c’est difficile de trouver des sponsors aujourd’hui."

Francis Sprimont, en tant qu’échevin des Sports, est-ce que vous aidez aussi le Wallonia ? Il y a un projet de terrain synthétique à l’étude.

"J’en ai parlé au collège communal. Ce serait bien d’en installer un à la place du terrain 2. On pourrait même l’agrandir pour accueillir les équipes de 5 contre 5 et de 8 contre 8. De cette manière, on rassemblerait tout le monde au même endroit et on éviterait d’aller sur les terrains 3 et 4. Le bourgmestre est plutôt favorable car l’entretien serait moins important. Plus besoin de tondre et de tracer. On est en train de regarder les prix, mais ce ne serait que pour dans deux ans, environ."