Eliminés au quatrième tour de la Coupe de Belgique sur la pelouse du RSD Jette, les joueurs du RCS Brainois sont sortis de la compétition avec un énorme sentiment de frustration. Malgré une bonne prestation, Jonathan Coquelle et ses équipiers ont dû s’incliner (2-0). Ils doivent désormais se reconcentrer au plus vite puisque leur championnat débute ce mercredi avec la réception du Stade Brainois.

Jonathan, on suppose que la frustration est grande après l’élimination en Coupe de Belgique?


"Nous avons été mis en difficulté durant la première demi-heure avec leur jeu en mouvement, assez rapide et technique. Par la suite, nous avons affiché d’autres intentions, nous les avons pressés haut et nous avons pris le dessus. On s’est créé pas mal de situations dangereuses mais on a péché à la finition. Et puis, sur un contre, on encaisse un but gag. L’aventure s’arrête là pour nous, c’est dommage. "

Braine était-il en mesure de revendiquer plus?


"Nous avions déjà affronté cette équipe de Jette la saison dernière et sur ce que nous avons montré samedi, nous avons prouvé que nous n’avons rien à leur envier. Le match a été très équilibré et si la qualification avait basculé dans notre camp, cela n’aurait pas été scandaleux. "

On pense notamment à votre retourné qui, à 1-0, frôle le cadre.


"J’ai l’habitude de ce genre de geste puisque je joue au beach soccer durant l’été. C’est sorti à l’instinct, je prends bien le ballon, c’est vraiment dommage qu’il soit passé à côté. "

Mercredi, place au championnat avec la réception du Stade Brainois.


"C’est ce qui a le plus d’importance pour nous, il est temps d’enfin débuter les hostilités."