Tubize affrontait ce dimanche la jeune équipe de Waremme. La rencontre s’est soldée sur un succès des hommes de Khalid Karama mais le déplacement n’a pas été facile. Alors que Tubize menait 0-2, Waremme est en effet parvenu à ouvrir la marque, malgré l’exclusion de l’un de ses joueurs.

Khalid Karama, le coach tubizien, s’est montré impressionné par les qualités mentales de son adversaire : “Waremme est une équipe qui va être difficile à battre à domicile, ce match aurait d’ailleurs pu basculer dans l’autre sens, l’adversaire a bien joué, assure-t-il, mais le plus important, c’est le résultat, nous avons quatre victoires et le début de championnat est réussi.”

Avec 12 points, Tubize trône en effet en haut du classement et semble bien parti pour terminer la saison dans le top 5, comme le souhaite le coach.

L’entraîneur waremmien, Steve Dessart, s’est dit satisfait de la prestation de ses joueurs, malgré la défaite : “On les a dominés tout le temps, il ne fallait pas qu’ils jouent cinq minutes de plus, estime-t-il. “Le 0-2 nous coupe les jambes, puis c’est 1-2, j’ai vu une belle réaction de mes gars. Ce qui nous a manqué aujourd’hui ? C’est un manque de finition, c’est ce qui fait la différence entre une équipe du haut du classement et une du milieu.”

Les deux entraîneurs pointent également un nombre de cartes élevé : “Gonzatti ne méritait pas son exclusion”, avance Khalid Karama, “oui il y a eu beaucoup de cartes mais les deux équipes étaient joueuses, pas méchantes, d’ailleurs à 0-2, on a continué à jouer et à aller de l’avant pour marquer.”