Brabant Wallon

La meneuse de 26 ans évoluait en Pologne et a été formée à Villeneuve

Après les arrivées de l'Américaine Shaqwedia Wallace, de la Lituanienne Egle Siksniute et de la Néerlandaise Kourtney Treffers, l’effectif 2019-2020 des Castors enregistre une quatrième arrivée.

La Française Melissa Diawakana a en effet signé à Braine. Née à Kinshasa en 1992, la Parisienne d’adoption a été formée au centre de formation de Valenciennes, club avec lequel elle a atteint la finale de la coupe de France en 2008. Meneuse d’ 1,70m annoncée tonique et spectaculaire, Melissa Diawakana jouait à Energa Torun en Pologne cette saison. Avec une moyenne de 6,2 points, 3,9 assists et 2 rebonds ( pour 19 minutes en 21 matchs), elle a atteint les playoffs de la ligue polonaise (1/4 de finale). Diawakana est loin d'être une inconnue pour le coach Fred Dusart puisqu'elle a rejoint le centre de formation de Villeneuve en 2009 et est devenue membre de l'équipe professionnelle de l'ESBVA durant la saison 2013-2014. Elle a notamment joué les demi-finales de la FIBA Eurocup et a été finaliste de la Coupe de France contre Bourges.

Ayant rejoint très tôt l’étranger (21 ans), Diawakana a plusieurs expériences pro à son actif : en Allemagne (Oberhausen, Hanovre), en Angleterre (Nottingham), à Nice, en Slovaquie (Ruzomberok) et au Mexique (Summer League). Elle a joué cette saison deux rencontres de Fiba EuroCup avec son club polonais : 8 points, 2,5 rebonds et 4 assists (en 22,5 minutes de jeu).

Sur papier, celle qui a grandi à Champigny-sur-Marne paraît être le complément idéal de l’Espagnole Ortiz, par ailleurs complètement et illogiquement ignorée des différents Awards de la Top Division Women.