La New Team est rentrée ce mercredi de son championnat d’Europe de beach soccer organisé à Nazaré. Une compétition qui avait notamment pris un accent féminin pour le club, présent pour la première fois avec son équipe féminine. “Il s’agissait d’une première expérience pour nous à ce niveau et nous partions clairement à l’aveugle”, confie Denis Wenin, responsable de l’équipe.

Une compétition à laquelle les filles s’étaient minutieusement préparées. “Nous avions participé à un tournoi de préparation à Marseille et puis effectué un tour de France qui nous a permis de nous jauger. Malheureusement, en raison du Covid, il n’y avait que cinq équipes présentes à Nazaré.”

Et la tâche fut plus compliquée que prévu pour les joueuses de la New Team. “Les événements se sont un peu enchaînés contre nous. Il y a eu cette défaite concédée sur un penalty à deux dixièmes de seconde de la fin et quelques blessures qui nous ont éloignés de nos objectifs initiaux. Nous sortons donc de ce tournoi avec quelques regrets mais aussi une plus grande motivation encore car nous avons constaté qu’avec une équipe au complet, nous aurions pu décrocher deux ou trois victoires.”

Cette première expérience européenne, elle était importante dans le processus de développement du beach soccer féminin en Belgique. “Il y a énormément de qualité chez nos filles, qui doivent maintenant oser franchir le pas et se lancer. On l’a constaté avec Anaelle Wiard qui venait sans savoir ce que ça allait donner et qui a terminé meilleure buteuse du tournoi. Cette récompense permet d’avoir un énorme coup protecteur sur la Belgique et j’espère que d’autres vont suivre en se rendant compte que le beach soccer est une discipline fun et spectaculaire.”

Déception pour l’équipe masculine

Si les filles étaient présentes à Nazaré pour la première fois, l’équipe masculine de la New Team retrouvait une compétition qu’elle connait bien. Les ambitions étaient grandes mais au final, c’est un sentiment de déception qui prédomine. “Nous terminons 15e sur 26 après avoir raté la montre en or en 1/8e de finale. Nous avons beaucoup appris mais au final, le bilan nous fait nourrir quelques regrets car le Top 12 était à notre portée.”