"Il faudra miser sur le collectif car physiquement et au niveau des gabarits, Saint-Amand c’est un cran au-dessus de nous. C’est une équipe physique, rapide avec de grosses individualités. Il y en a quatre qui peuvent s’enflammer mais les autres amènent de la densité, des rebonds et aussi des paniers." L’avertissement prononcé par Fred Dusart avant la rencontre n’aura pas été fort suivi au cours de celle-ci. Bien entendu, les sept semaines d’interruption du championnat belge n’ont pas aidé au niveau des fondamentaux collectifs et au niveau de ce sacro-saint rythme qui guide le tempo de la saison.

Mais les erreurs commises hier (lay-up bâclés, rebond défensif qui glisse entre les doigts, repli défensif mal négocié, mauvaises passes) étaient trop importantes à ce niveau de compétition. Dominé au rebond et par la vitesse d’exécution française, Braine a failli principalement en défense. Les Castors avaient bien démarré à 10-15 (7e) mais une fois que Saint-Amand haussait le ton au niveau de l’intensité, les Castors étaient dépassé.

A la reprise (45-34) et après avoir été pointé à -17, l’alternance en défense les rapprochait un moment à -8 (69-61 ; 35e) mais la course derrière avait coûté beaucoup (trop) d’énergie : 82-64. Dans l’autre rencontre de la poule, Valence et Trahan-Davis (13 points, 6 rebonds) ont facilement imposé leurs vues au SKW : 82-42. Les Castors affrontent Valence ce soir (19h) ; match précédé par SKW – Saint-Amand (16h00). Braine n’a déjà plus droit à l’erreur face à l’armada espagnole.


SAINT-AMAND HAINAUT 82 - 64 CASTORS BRAINE 

Quarts : 19-18, 24-16, 20-16, 17-14,

Saint-Amand : 34/63 7(x3), 7/10 LF, 37 reb., 15 ass., 16 ftes. Dubie 0-8, KONATE 2-2, Poirot-Allard (-), BAILEY 2-3, Armant 6-2, Koné 11-6, Ewodo -0, SLONJSAK 10-5, DAY 2-9, GUSTAVSSON 5-2, Lithard 7-0.

Castors : 25/65 (6x3), 8/10 LF, 31 reb.,18 ass., 11 ftes. Hambursin 3-, Aertssens (-), Ramette 2-0, CARPREAUX 0-0, Kapenga (-), Brcaninovic 5-4, De Souza 0-9, Samsam (-), LISOWA 9-5, STARLING 5-5, KRESLINA 0-2, ALEXANDER 10-5.