Les joggeurs sont dans les starting blocks depuis l’annonce d’un nouveau protocole permettant la reprise des organisations avec des règles strictes dès le mois prochain. Si certains ont pris le départ d’épreuves virtuelles, ou de courses s’étalant sur une semaine, nombreux sont les joggeurs désireux d’épingler un dossard pour la reprise des épreuves en groupe, même si, chacun le sait, les pelotons seront limités et encore étalés quelques mois encore.

Voici peu les responsables du Challenge du BW avaient annoncé un calendrier 2021, avec les réserves d’usage vu la situation sanitaire. Mais les jours passent et peu d’informations filtrent… A Hamme-Mille (Beauvechain), qui doit accueillir la manche d’ouverture le samedi 24 avril prochain, au départ de l'Ecole Fondamentale Autonome de la Communauté Française, Frédéric Heyneman n’a pas encore toutes les assurances mais, néanmoins, se veut confiant. "Normalement, on le fait! On attend encore quelques éléments, notamment sur le nombre total de participants que la manche d’ouverture pourrait accueillir. Mais l’idée est de ventiler ces participants sur toute l’après-midi de sorte que le protocole soit respecté. En étalant de la sorte, nous aurons des joggeurs qui pourront courir sur les deux parcours, sans avoir de réels contacts."

Du côté d’Hamme-Mille, on espère juste ne pas être limité à 200 joggeurs, car une telle limitation du nombre, eu égard aux efforts et déploiements nécessaires pour mettre sur pied la manche, serait difficile. Mais si l’épreuve est autorisée, elle respectera bien les consignes, avec des inscriptions en ligne, sans ravitaillement, ni vestiaire,… "La convivialité sera limitée mais les joggeurs ont envie de courir. 5 à 600 personnes, ce serait top. Nos infrastructures permettent clairement de respecter le protocole."

Ce lundi soir, une réunion a eu lieu entre les organisateurs d’Hamme-Mille et les responsables du Challenge du BW, Patricia et Marcel Denis. Ces derniers attendent un retour de la bourgmestre de Beauvechain avant de publier les informations. Ils communiqueront également pour Wauthier-Braine à ce moment. Affaire à suivre donc. Pour le moment, la seule épreuve officiellement autorisée en Brabant wallon est le Trail des Cisterciens (Court-Saint-Etienne) le 1er mai où les autorités communales ont validé le protocole. Les inscriptions sont d’ailleurs toujours ouvertes.