C’est dans le parc communal Les Charmettes qu’aura lieu le 8e cross du RIWA ce dimanche. Dès midi, les plus jeunes partiront à l’assaut du parcours et les catégories se succéderont jusqu’aux adultes. Un cross que le RIWA a voulu maintenir, malgré les mesures imposées. "C’est un peu plus compliqué à organiser avec ces mesures qui évoluent, mais nous avions à coeur de maintenir le cross au planning. Il s’agit d’une activité en extérieur et puis il est important de maintenir une certaine activité sportive, surtout pour les jeunes", explique Laurent Broze, président du RIWA, qui précise que le CST ne sera demandé qu’à partir de 16 ans.

Devenu un habituel de la saison cross en BW, le cross du RIWA version 2021 espère bien accueillir un public fidèle. "Nous accueillons habituellement entre 300 et 400 participants, nous espérons atteindre les mêmes chiffres, même si nous serons en plein week-end Saint-Nicolas. Nous serons ravis d’accueillir tous ceux qui le souhaitent."

D’autant que le cross rixensartois à tous les atouts pour séduire les amateurs de la discipline. "C’est un parcours particulier, assez vallonné, avec un peu de boue au fond du circuit. Un tracé réputé pour être dur mais dont nous sommes contents."

Le RIWA, un club qui se porte bien et poursuit son développement, notamment au niveau des jeunes. "L’école d’athlétisme se porte bien et nous avons même ouvert une académie pour les cadets et scolaires. Nous disposons d’un beau cadre sportif et nous avons même la chance de pouvoir emmener certaines catégories s’entraîner dans la salle indoor de LLN. Le RIWA est un club dynamique."