Brabant Wallon Malgré un niveau de plus en plus relevé, le plaisir doit rester le moteur de Grez de Folie.

En l’espace de dix ans, Grez de Folie a bien grandi. Passé d’un petit tournoi entre amis à un véritable festival sportif, l’événement est devenu une référence bien au-delà des frontières du Brabant wallon. Un tournoi organisé de main de maître par une équipe qui n’a pas compté ses heures durant plusieurs semaines pour offrir le meilleur événement possible aux centaines de joueurs qui ont transité par le site du Stampia tout au long du week-end.

"Vu le soleil présent ce week-end et la pluie annoncée le week-end prochain, on a bien fait d’avancer l’événement d’une semaine", sourit Christian Servais. "Nous sommes d’autant plus ravis que cette 10e édition est assez exceptionnelle, avec du bon niveau sur le terrain, une bonne ambiance présente dans chaque tournoi et un événement qui a rassemblé différents publics, comme lors du concert de vendredi qui fut un grand succès."

Pour celui qui fut joueur et puis entraîneur de Grez-Doiceau, c’est l’occasion de croiser les footeux de la région. "C’est le rendez-vous incontournable pour les joueurs de la région. Un bon moment pour tout le monde, l’occasion de discuter différemment que lors de nos rencontres durant la saison."

Un tournoi où le niveau n’a cessé d’augmenter d’année en année, où l’esprit de compétition s’est installé mais face auquel les organisateurs maintiennent le fair-play au centre des débats. "Depuis que nous sommes passés aux inscriptions en ligne, nous avons moins de contrôle sur les équipes présentes. Heureusement, on peut compter sur le bon sens de tout le monde et la fidélité des habitués. Sans oublier la présence d’arbitres dont le niveau est suffisant pour gérer cet esprit de compétition."

Cette année, la victoire est revenue à l’Ajax d’un certain Clément Moors. Équipe où l’on retrouvait des têtes bien connues, dont celle de Thomas Depotbecker. "Vu la qualité de l’équipe, on espérait aller loin", sourit-il. "Mais le plus important était de s’amuser."

Nicolas Maeyens (Liverpool FC): “Super tournoi”

“C’est la première fois que je participais à Grez de Folie et je ne peux dire qu’une chose, c’est un super tournoi, très bien organisé. Un moment très plaisant qui nous permet de garder un peu le rythme après le championnat. J’ai été agréablement surpris par le niveau. Il y a une réelle opposition, qui reste saine et agréable. Et puis comme il y avait quelques Brainois dans les différentes équipes, ça nous a offert de sympathiques oppositions.”