L’Associations des Clubs Francophones de Football (ACFF) veut faire évoluer le handifoot.

L’équipe nationale de cécifoot, football pour personnes malvoyantes, est en pleine expansion. Elle revient d’ailleurs du Championnat d’Europe à Rome (Italie) où elle a terminé à la huitième place sur dix pays participants.

Les Belgian Blind Devils se sont faits éliminer en phase de poule en terminant quatrième sur cinq dans leur groupe. Ils se sont inclinés 0-3 face à l’Espagne, futur vainqueur du tournoi, avant de s’imposer au courage 3-2 contre la Roumanie. 

Ils ont ensuite perdu par le plus petit écart 0-1 contre la Turquie et réalisé le match nul 1-1 contre l’Italie. Dans le match pour la 7e place, le Belgique a dû concéder la défaite contre l’Allemagne (0-2).

"Le Cécifoot est en pleine expansion", confie An De Kock, coordinatrice des projets sociaux URBSFA. "On a un staff professionnel composé de dix entraineurs. On organise plusieurs journées de détection, comme ce samedi, avec 30 à 40 joueurs atteints d’un handicap mental."

Pour poursuivre le développement, un terrain de cécifoot va être créé au centre national de Tubize. 

"Il n’existe que trois clubs pour l’instant en Belgique : Charleroi, Anderlecht et le Standard. Avec ce terrain, on pourra continuer à faire évoluer la discipline et accueillir de nouveaux joueurs. Dans le futur, on aimerait créer une compétition belge", conclut l’administrateur de l’ACFF Gaston Schreurs.