La réforme a produit des effets bénéfiques.


C’est dans les installations du club de La Hulpe que près de 230 joueurs et joueuses ont assisté à la remise des prix du critérium. Un moment toujours très attendu par les participants, histoire de clôturer leur saison tennistique, gâtés par quelques beaux prix pour les meilleurs.

Du côté des organisateurs, on avait le sourire au moment de tirer le bilan d’une édition 2019 marquée par une réforme à laquelle tout le monde semble s’être bien adapté et qui a même amené 7 à 8 % de joueurs supplémentaires, principalement chez les adultes. "Le bilan est très positif puisque grâce à la réforme, nous avons noté beaucoup plus d’inscriptions en Brabant par rapport aux autres années", se félicite Marc Hofmans, le président de l’AFT Brabant.

Au moment d’entamer cette saison 2019, la grande question était de savoir comment les instances mais aussi les clubs et les joueurs allaient digérer la réforme mise en place. Quelques mois plus tard, les doutes se sont envolés.

"Avec la réforme, il y a eu des ajouts et des modifications dans les tableaux, surtout chez les jeunes, avec plus d’uniformité dans les grades. La réforme a eu un effet encore plus positif chez les moins jeunes puisqu’elle les a incités à rejouer plus grâce à un plus grand nombre de choix de catégories. Au final, les craintes émises au début de l’année se sont dissipées petit à petit. Nous avions quelques craintes au niveau des inscriptions dans les tournois mais au final, c’est une augmentation générale, malgré une baisse chez les jeunes."

Le niveau impacté

Une réforme qui devrait aussi avoir un impact positif sur le niveau de jeu des différentes catégories. "Il est encore un peu trop tôt pour évoquer une amélioration du niveau. Concernant ce point, on devrait y voir plus clair d’ici 3-4 ans, quand cette réforme sera entièrement digérée, notamment après les quelques adaptations prévues pour la prochaine saison."