Brabant Wallon Les organisateurs de la BW Cup avaient mis les petits plats dans les grands pour une édition 2019 plus que réussie.

"L’organisation est excellente, nous jouons contre de très bonnes équipes et le niveau du tournoi est relevé. C’est une belle expérience pour nos jeunes joueurs, une belle occasion de se tester contre quelques-unes des meilleures équipes européennes réunies au même endroit. Le niveau des formations belges est également très intéressant. Nous ne regrettons pas d’être venus" , voilà les mots d’Andy, accompagnateur des jeunes U10 de Manchester City, ravi de sa participation à la BW Cup.

De quoi combler les organisateurs, qui avaient mis les petits plats dans les grands pour proposer une édition 2019 grand cru. Et ils ne se sont pas loupés tant le niveau de jeu proposé par ces jeunes joueurs en herbe a impressionné.

Face à ces grands noms européens, on retrouvait de nombreuses formations de la région : Wavre, Wavre-Limal, Grez, Stockel, Auderghem, le RWDM ou encore Walhain. De jeunes Walhinois qui ont eu la chance de se frotter au gratin européen lors d’une phase de groupes relevée.

"On s’est retrouvés dans un groupe relevé avec des équipes comme Barcelone, l’Ajax ou Genk, récent champion de Belgique. Un véritable cadeau pour nos jeunes. Il suffisait de voir leurs yeux briller pour se rendre compte qu’ils étaient en train de vivre leur Ligue des champions à eux" , confie Nicolas, leur coach.

Un entraîneur qui avait des mots simples pour ses joueurs, quelques secondes avant qu’ils affrontent le grand Barça. "La toute première chose qu’on leur demande, c’est de s’amuser."

S’amuser, c’est ce que tous les enfants ont fait tout au long du tournoi, à l’image de Ridouane, jeune joueur du RCS brainois. "On a eu des matchs difficiles face à des équipes rapides et fortes tactiquement. Mais on a beaucoup appris face à ces grandes équipes."

40 équipes ont participé à la BW Cup cette année.