Si le Walhain actuel venait à disparaître, cela laisserait une place vacante en D3 amateurs, qui pourrait être comblée par un montant supplémentaire venu de P1 Brabant.

La situation à Walhain est conflictuelle. Si la commune évoque sa volonté de relancer un projet à partir de la P3 et de se passer du Wallonie actuel, les dirigeants actuels ne l'entendent pas de cette oreille. Le feuilleton semble donc à peine commencer...

Reste que si Walhain venait à disparaître, cela laisserait une place vacante en D3 amateurs. Une place qui devrait logiquement revenir à une formation issue de P1 Brabant, à savoir le deuxième classé, Stockel. 

Un scénario possible mais qu’il est impossible de prédire en l’état actuel selon Marc Roosens, le secrétaire du CP Brabant. 

"Pour l’instant, la seule chose que je sais, c’est que la commune a lancé un appel à projets qui a recueilli trois candidatures potentielles mais aucune de la direction actuelle. Du coup, le Wallonia Walhain n’a plus de terrain et cela risque de compromettre son dossier pour la licence. Pour le reste, tout est encore assez approximatif et plusieurs scénarios sont possibles. La direction pourrait aller en justice, elle pourrait aussi aller jouer ailleurs ou encore envisager une fusion, ce qui est possible jusqu’au 15 avril."

"Après si le club venait malheureusement à disparaître, tout dépendrait de comment et quand il disparaîtrait. Si c’est avant ou après le 1er juillet. Après, si Walhain devait quitter la D3 amateurs, cela engendrerait un montant supplémentaire qui viendrait de la P1 Brabant. Mais en l’état actuel, il est beaucoup trop tôt pour s’avancer sur l’une ou l’autre piste."