Leader de N2A, MFC Rebecq s’est offert Anneessens, pensionnaire de N1, en Coupe de Belgique. Une performance de choix de la part des Brabançons wallons. "Nous ne sommes pas allés au Palais du Midi dans l’optique de savourer une affiche face à une équipe de N1 mais bien dans l’idée d’aller chercher la victoire. Nous avons très bien entamé la partie pour mener 0-1 et puis 1-2. Par la suite, nous avons pris deux bêtes buts avant que certaines décisions arbitrales ne provoquent notre révolte. Une révolte positive puisque nous avons renversé le score pour mener 3-6. Nous nous sommes encore fait peur en les laissant revenir à 5-6 mais nous avons fixé la marque à 5-7 à cinq minutes du terme", explique Vincent George.

La Coupe de Belgique, une compétition particulière pour le club rebecquois. "Il y a deux ans, nous avions eu la chance de jouer contre Hoboken, l’ogre du foot en salle à la Ligue. Nous avions été éliminés mais après ce match, nous nous étions promis de faire mieux la prochaine fois. Cette année, nous voulons aller le plus loin possible et notamment atteindre les quarts de finale pour goûter une fois à ces matchs en aller-retour."

Et rêver d’aller au bout ? "Ce serait magnifique. Mais pour l’instant, la coupe ne nous fait pas de cadeau. Nous avons dû nous farcir Benfica au premier tour, le leader de l’autre N2 au second, Anneessens ce vendredi et lors du prochain tour, nous affronterons Colombus Wemmel, 5e en N1. Ce sera encore un cran au-dessus d’Anneessens mais nous espérons pouvoir créer la surprise."

La N1 dans le viseur

En championnat aussi tout roule pour MFC Rebecq, leader de N2A. De quoi garder la N1 dans le viseur. "Une Nationale 1 au sein de laquelle nous devrions déjà évoluer puisque nous devions être la 14e équipe de cette série. Mais la Ligue a décidé de faire un championnat à 13 alors qu’il est écrit que cette N1 doit compter 14 équipes."

Une injustice que Vincent George et ses équipiers veulent réparer. "Nous nous sommes sentis lésés par cette décision. En débutant la saison, nous nous sommes dit que nous allions tout faire pour monter. Nous sommes actuellement en tête mais nous savons que la tâche sera compliquée car beaucoup de bonnes équipes qui peuvent prétendre à cette montée."