Le jour J se rapproche et le stress commence à monter, dans le chef de Fabian De Cremer, organisateur du premier Wattman ce dimanche sur l'ancien circuit de Nivelles. 

"J'ai déjà organisé des courses VTT d'endurance, des cross duathlon, mais je n'ai jamais mis autant d'énergie dans une organisation. On a hâte d'être dimanche mais on devra faire avec la météo de la Belgique…"

Le Wattman est un nouveau concept de courses cyclistes axé sur le contre la montre et ouvert à tous. Les coureurs se mesureront sur un tracé de 2,77 kilomètres, avec 15 boucles à parcourir. Ils seront 100 au départ. "25 coureurs s'élanceront en même temps puis, chaque fois qu'un concurrent termine, un autre pourra démarrer. Avec 100 participants, on a atteint le quota maximum pour cette première édition. Et puis, on devra aussi gérer la météo qui obligera probablement les participants à être vigilants. Nous aurons 12 personnes mobilisées pour l'événement avec l'avantage de ne pas avoir besoin de signaleurs." 

Le défi sera forcément de voir tourner sans encombres autant de coureurs sur un petit tracé. "On a demandé une estimation de leur moyenne pour répartir le tableau des départs en fonction des vitesses indiquées. Les femmes représentent 10% des inscrits et elles se tiennent, à part une concurrente, à 2-3 km/h. Chez les hommes, on va par contre de 30 km/h de moyenne à … 45! Ce qui est énorme. Mais on a 10 gars autour du 40 km/h, cela va donner un chouette niveau!" 

Fabian est également ravi d'avoir touché le public cible. " A l'origine, on espérait un gros mix entre triathletes et cyclistes. Les cyclistes en catégorie course et les triathletes en catégorie chrono. Au final, c'est comme je l'avais imaginé. Et de belles machines seront utilisées!"