Fils d’Abdelhadi El Hachimi et Kristel Geeroms, à 10 ans, le gamin impressionne !

Un petit bonhomme a été impressionnant ce samedi lors de La Chaumontoise. Un certain Nordin El Hachimi. Certes, sa 86e place ne marque pas les esprits. Mais en bouclant le sélectif parcours de 13 km en 1h06.24 (4.59 au km) à 10 ans, il a prouvé qu’il avait de qui tenir.

Son nom de famille parle aux plus connaisseurs. C’est que le papa de Nordin, Abdelhadi, a de sacrées références avec, notamment, des titres nationaux sur 5 000 et 10 00 mètres ou encore un succès aux 20 km de Bruxelles ! Pourtant, pour Nordin, la course à pied, c’est juste pour le plaisir. "Je joue au football à l’Eendracht d’Alost, mais comme il y a un important noyau, l’entraîneur fait tourner l’effectif. Vendredi soir, j’ai appris que je ne jouerais pas ce week-end, alors j’ai accompagné ma maman (NdlR : Kristel Geeroms, figure bien connue du Challenge du Brabant wallon) à la course de Chaumont-Gistoux."

À la base, Nordin devait disputer l’épreuve des 5 kilomètres mais, une fois sur place, il a voulu tenter le coup sur la grande distance. Hésitante, sa maman a fini par le laisser faire. "Je lui ai demandé plusieurs fois s’il était certain. Mais il était déterminé. À la bifurcation des 2 distances, je me suis retournée car, moi, je disputais la petite distance. J’ai vu qu’il n’était pas loin et qu’il partait sur le grand parcours… J’étais rassurée."

Une fois sa course terminée, Kristel est partie à la rencontre de Nordin. "J’ai été surprise de le voir alors qu’il restait moins de 3 kilomètres. Il avait un grand sourire, il m’a directement indiqué que cela lui avait bien plu, et qu’il était fier…"

Et Nordin d’ajouter : "Je cours uniquement quand je n’ai pas foot. Et puis, l’hiver, je fais aussi du cyclo-cross car j’aime bien cela. J’aime bien courir les compétitions mais je n’aime pas trop m’entraîner."

Il a d’ailleurs pris un petit malin plaisir à indiquer à sa maman sur les derniers mètres qu’il était capable de prester, même sans entraînement. "On peut se le permettre quand on est jeune, mais ce n’est plus possible plus tard !"

Le retour aux affaires de Kristel Geeroms

En s’imposant avec plus de deux minutes d’avance sur sa première poursuivante (Fatima Mehssatou), Kristel Geeroms a retrouvé le plaisir de la victoire. Pourtant, rien n’était prévu en ce sens. "Je suis venue à Chaumont-Gistoux où j’ai déjà couru quelques fois. Le parcours est vraiment top, il y a pas mal d’asphalte mais aussi de chouettes passages dans le bois. Et surtout, ce qui est bien, c’est que la fin de la course est en descente ! Jeudi, j’avais eu un sérieux entraînement. Mes jambes étaient très fatiguées mais cela ne m’a pas empêchée de l’emporter. J’ai directement pris mon rythme et j’ai constaté que je n’étais pas inquiète. Une victoire, c’est bon à prendre pour la suite de la saison !" Au menu, le marathon de New York (1/11/2020) et BK 10 km sur route (août).