Tout un village ne parle que du match de Coupe de Belgique prévu à Sclessin mercredi soir. 


Excitation, effervescence, impatience, autant de termes qui pourraient qualifier l’atmosphère qui règne actuellement du côté de Rebecq. Depuis quelques jours, on ne parle plus que d’une chose au sein du club et même dans le village : le huitième de finale de Coupe de Belgique historique qui attend le club ce mercredi soir sur la pelouse du Standard de Liège.

Un événement que tout un club prépare minutieusement et auquel ils seront près de 1 700 à prendre part. "Nous avons reçu 1 300 places dans le bloc visiteur et elles sont toutes parties à une vitesse folle. Si nous en avions eu 2 500, elles auraient trouvé acquéreur. Du coup, certains assisteront au match dans les tribunes des supporters du Standard. Il y aura près de 1700 Rebecquois à Sclessin", lance Matthew Verhaeren.

Un engouement qui a dépassé toutes les attentes. "Le Standard jouit d’un certain capital sympathie dans la région, mais vu nos faibles assistances en championnat, on ne s’attendait pas à un tel engouement."


23 cars au départ de Rebecq!

Pour rejoindre Sclessin, la grande majorité se déplacera en car. Et le cortège de supporters rebecquois s’annonce impressionnant puisque 23 cars prendront la route mercredi. "19 des 23 sont organisés par le club lui-même. C’était une sacrée logistique, mais nous avons pu compter sur la compagnie Léonard, qui est très professionnelle. Mais cela représente quand même plus de 1 000 personnes qui vont se déplacer en car, dont 300 de notre école des jeunes."

Seul survivant du football amateur, Rebecq sera donc l’attraction de ces huitièmes de finale de Coupe de Belgique. "La tension monte de plus en plus, l’attention autour du club aussi puisque nous sommes un peu la curiosité nationale. Tout le monde a envie de voir notre quotidien, mais nous ne sommes que des amateurs avec des joueurs qui ont un boulot sur le côté. D’ailleurs, tout le monde a dû prendre congé mercredi."

Quoi qu’il arrive, l’aventure restera gravée. "On va profiter pleinement de cet événement, tout en montrant au niveau national que nous sommes une équipe bien organisée défensivement. On va voir ce que vaut ce bloc défensif contre une des meilleures équipes belges."