Le Golden Black FC ne faisait pas partie des équipes de P1 présentes dans les propositions de séries pour la saison prochaine. La raison? Le club est au bord de la faillite, sur le point de disparaitre. Et pourtant, c'est l'incompréhension dans les rangs de l'ancien Wallonia Walhain. "J’ai envoyé un mail ce mardi à Marc Roosens, le secrétaire de l’ACFF, mais je n’ai toujours pas eu de réponse ce mercredi soir. J’ai reçu un rappel d’inscription le 11 mai et j’ai répondu le lendemain qu’elle avait été rentrée. Quatre jours plus tard, ils sortent les séries et on ne figure nulle part. Je ne comprends pas", a précisé Chakib Maimouni, le vice-président de Golden Black FC, à nos confrères de L'Avenir.

Les dirigeants du club affirment même avoir appris le jugement de faillite prononcé par le tribunal... via la presse. "On a dû nous-mêmes faire les démarches pour prendre contact avec le curateur et pour connaître son identité. Apparemment, ce curateur a pris la décision d’annuler l’inscription sans aucune concertation."

Le club s'est également vu interdit d'utiliser le terrain de Limelette où il évoluait cette saison. Autant de faits qui agacent. "Depuis le début, on se bat mais des personnes veulent faire couler le club pour défendre leurs intérêts. Pour moi, il y a trop de copinage avec l’ACFF. On abandonne! On continuait pour garder la tête haute. Là, on a vu que le projet était mort. Si le curateur nous empêche ceci, que l’ACFF nous empêche de nous inscrire. De toute façon, c’était peine perdue."