Imaginez les routes les plus mythiques des classiques flamandes et ardennaises réunies en un seul et même parcours. Rien qu’à y penser, vous avez les cuisses qui picotent et le souffle qui se raccourcit ? C’est pourtant ce que proposera, pour sa deuxième édition, la Race Across Belgium. Une épreuve de cyclisme ultradistance qui verra plus de 250 participants se réunir au pied de la Butte du Lion de Waterloo du 26 au 28 mai prochain.

Au programme : trois distances : 300 km, 500 km et 1 000 km. Les tracés, dessinés pour allier sécurité et passion, ont été conçus sous forme de boucles, permettant de passer une à deux fois par Waterloo, où la base-vie (avec espace de repos, ravitaillement, assistance mécanique, sanitaires, douches…) sera déployée. Des routes de Gand-Wevelgem en passant par celles du Nieuwblad, du Tour des Flandres, de Liège-Bastogne-Liège et de la Flèche Brabançonne sans oublier la Citadelle de Namur ou le mythique Mur de Huy, l’épreuve permettra de vivre un condensé de sensations fortes en quelques jours.

"Les participants vont vivre des émotions incroyables en se confrontant aux circuits empruntés par les plus grands. Rouler sur ces routes pleines d’histoire et en hommage aux légendes du cyclisme, c’est une expérience unique", précise Arnaud Manzanini, directeur de course.

Lors d’une reconnaissance du début du parcours de 200 kilomètres (qui emprunte les routes du championnat du monde 2021, avec, notamment, la côte pavée de Moskesstraat ou le Smeysberg), La DH/Les Sports + a pu se rendre compte de l’ampleur de la tâche. Entourés de Maxime Sohet, qui a tracé une bonne partie des parcours de l’édition 2022, et de Clémence Vandergheynst, qui a remporté la Race Across France en 2021, nous avons vu notre guidon trembler sur les secteurs pavés, notre cœur s’accélérer dans les montées et nos jambes se contracter dans les portions vent de face.

Inutile d’écrire que l’inscription à un tel évènement, lors duquel les heures de selles se comptent en dizaines, demande une grande préparation mais aussi une capacité à s’autogérer puisque la course se déroule en semi-autonomie. De quoi permettre aux amateurs de longue de distance de dépasser leurs limites.

L’épreuve peut se faire en solo, en duo ou en équipe. En solitaire (bikepacking), les prix d’inscription oscillent entre 169 €, pour le 300 km, et 289 €, pour le défi ultime des 1 000 km.

Si vous vous sentez l’âme de relever ce challenge un peu fou mais très excitant, voici une petite motivation supplémentaire : le format des 1 000 kilomètres est qualificatif pour la mythique Race Across America. Et si vous êtes tout simplement un passionné de vélo qui a envie de donner un coup de main à l’organisation, la Race Across Belgium recherche des bénévoles pour l’accueil, la logistique et l’animation. Dans tous les cas, préparez-vous à vivre une aventure inoubliable.