Après une année où, faute de compétitions régulières, les résultats n’ont pas été à la hauteur, Sean Bero s’est posé des questions pour la suite de sa carrière sportive. Qui plus est lorsqu’il a été avisé par sa formation Acrog Tormans Balen que l’équipe ne disposerait pas d’un programme de qualité pour l’an prochain.

“Mais par chance, en discutant avec mon patron Bruno Langen, du magasin de cycles BFZ, j’ai été mis en contact avec cette équipe et on est rapidement tombé d’accord. J’ai fait suivre mes tests à l’effort et ils comptent sur moi pour assurer le rôle de capitaine de route en 2021.”

Sa nouvelle formation, Carbonbike Discar Adademy, disputera sa première saison et disposera d’un effectif de moins de 15 coureurs, assez jeunes.

“Je serai, avec Marvin Tasset, le plus âgé. J’ai décidé pour 2021 de tout miser pour faire une belle saison. C’est en tout cas la dernière année où je ferai tous les sacrifices nécessaires pour atteindre mes objectifs. Je veux gagner quelques courses et pourquoi pas me faire remarquer et décrocher un contrat à l’échelon supérieur !”

En rejoignant cette équipe ambitieuse, Sean Bero ne sera pas en terre inconnue. “Je connais la plupart des membres du staff et il y a de personnes qui ont de belles références.”

Avec quel programme ? “On ira dans les épreuves du sud du pays. On espère pouvoir prendre part à des coupes de Belgique ou à la Topcompétition. Mais on aura probablement aussi des ouvertures au Luxembourg et aux Pays-Bas. Pour ma part, j’ai toujours été attiré par les épreuves vallonnées en Wallonie. Je veillerai à être en forme dès le début de l’année, même sur des courses du nord du pays avec des pavés. Je mettrai toutes les chances de mon côté pour m’illustrer sur un maximum d’épreuves !”