Le pilote brainois Simon Pilate a vécu sa toute première expérience en EuroNascar Pro ce week-end sur le circuit de Grobnik en Croatie. Lui qui était également aligné EuroNascar 2, sa catégorie actuelle, a vécu un week-end mitigé mais dont il tire pas mal d’enseignements.

Un week-end qui avait mal débuté, dès les essais libres. "Un pneu a explosé, ce qui m’a privé de la moitié des essais libres. Un incident qui a causé quelques dégâts à la voiture et m’a handicapé durant les séances de qualification. Lors de la séance en Pro, j’ai subi une perte de puissance après deux tours, heureusement les mécaniciens ont pu réparer la voiture pour les qualifications en EuroNascar 2. Une séance qui a toutefois été écourtée en raison d’un gros accident", explique le Brainois.

Du coup, Simon est parti en dernière position lors de la course Pro et depuis la 11e place en EuroNascar 2. Pas de quoi le démotiver. "Sur un circuit très rapide et très sinueux, il n’y avait pas beaucoup de place pour dépasser, hormis à un ou deux endroits. La remontée a été difficile mais j’ai réussi à le faire puisque je suis remonté de la 19e à la 13e place en Pro et que j’ai terminé 9e en EuroNascar 2."

De bonnes performances qu’il a pu rééditer lors de la seconde course, terminant à chaque fois 7e. "J’ai commis une erreur qui m’a coûté cher car j’avais le rythme des trois premiers en EuroNascar 2. Par contre, cette 7e place en Pro, elle est plus que satisfaisante. Dans une course d’un niveau bien plus relevé, j’ai pu voir que j’avais le rythme."

De quoi tirer un bilan plutôt positif de cette première expérience. "Dans l’ensemble, ça a été un bon week-end, une belle expérience, au cours de laquelle j’ai beaucoup appris. Cela m’a permis de comprendre un peu mieux comment se déroule les courses."

Dans deux semaines à Valence


Prochain rendez-vous pour Simon Pilate, dans deux semaines, à Valence. "Il y aura quatre jours de courses puisqu’en raison du coronavirus, il y a deux week-ends de course en un. Après être remonté dans le Top 10 au classement général, je sais que la 5e place est encore à ma portée, d’autant qu’il y aura beaucoup de points à distribuer à Valence."