Le championnat de Superbike faisait étape à Estoril au Portugal pour la deuxième manche de la saison. Un week-end de progression pour le pilote brainois Loris Cresson qui se classe dans le Top 20 des trois courses du rendez-vous portugais.

Si les deux 19es places et la 20e place ne sont pas extraordinaires, c’est surtout le taux de progression du Brainois et du Team Pedercini Racing qui donnait le sourire à chacun au terme du week-end.

"Je savais que le week-end serait comme celui d’Aragon, avec des essais limités et que nous devrions continuer à travailler sur beaucoup de choses. Dans l’ensemble je dois être heureux, surtout avec ma performance dans la course 2 où j’ai été plus de vingt secondes plus rapide que dans la course 1. Nous avons maintenant trouvé une direction qui semble me convenir, et nous allons continuer à travailler dans cette voie", explique Loris Cresson.

Son rythme de course s’est également amélioré au fil du week-end. "Pour la course 2, nous avons fait un autre petit changement, j’ai pu aller plus vite à nouveau et mon rythme de course n’était pas si loin des positions pour marquer des points. J’ai un bon feeling avec la moto maintenant et je veux remercier l’équipe, surtout Max, qui a fait un excellent travail."

Prochain rendez-vous sur le circuit de Misano, en Italie, du 11 au 13 juin. "Je vais continuer à travailler. J’ai hâte d’être à Misano et d’y rouler pour la première fois sur une Superbike. En espérant que les fans seront autorisés dans les tribunes, ce qui sera quelque chose de sympa pour moi en tant que pilote de Superbike."