Ce dimanche, le Piranha Tennis de Table Waterloo organisait son tournoi annuel. Une compétition d'autant plus spéciale qu'il s'agissait de la toute première organisée au hall omnisport de Waterloo en mode covid. " Nous étions le premier sport à reprendre dans le hall, nous avons présenté un protocole à la commune qui a vu qu’elle pouvait nous faire confiance et nous a donné le feu vert", débute Maxim Van Cutsem, l’un des organisateurs du tournoi.

Pour organiser ce tournoi, à l’ère du Covid-19, plusieurs règles étaient à respecter. "Pour chaque table il devait y avoir du désinfectant pour la table et les mains, à utiliser avant et après chaque match. Il y avait également une restriction du nombre de personnes inscrites. Là où il y a habituellement une septantaine de joueurs par série, la limite était fixée à 48."

Malgré les quelques consignes à respecter, le tournoi fut un véritable succès. "Les règles covid ont compliqué les choses mais au final, tout s’est très bien passé. Malgré les difficultés d’organisation, nous avons tenu à organiser notre tournoi, l’un des plus importants en Brabant wallon, toujours très attendu."

Le Piranha Tennis de Table Waterloo qui s’est bien adapté à la situation sanitaire, également dans sa gestion quotidienne. "Pendant le confinement, les membres du club attendaient avec impatience la reprise. Une reprise qui s’est faite sur réservations, avec un nombre de tables limité, passant de 16 à 9 tables disponibles. Petit à petit, nous avons libéré de nouveaux créneaux horaires, pour passer à 18 tables et retrouver une vie plus ou moins normale."