Méconnaissable. Wavre Sports a livré une rencontre en dessous de tout samedi soir contre le Pays Vert (0-2).

Les Macas n’ont eu que deux occasions : à la 86e sur un tir largement au-dessus d’Edras et dans les arrêts sur un penalty raté par Swen. À côté de ça, ils se sont fait manger dans tous les compartiments du jeu. "C’est le plus mauvais match que nous avons proposé collectivement, reconnaissait Tibor Balog, le coach des Macas. Personne n’est à ressortir du lot. Je ne comprends pas notre prestation. En revanche j’ai beaucoup aimé le Pays vert. Comment cette formation est si bas dans le classement ?"

Cette question, le mentor wavrien ne se la pose pas pour son équipe. Pour lui, elle est à sa place. Et elle y restera sans davantage d’investissement pour les sept dernières journées. Wavre file un peu vers la P1. "Je ne suis pas content de mon travail. Je crois que la direction non plus, confie Tibor Balog. "Je ne sais pas si je serai encore là l’an prochain. Si elle veut que je reste, c’est à ma condition. Je veux faire mon noyau et j’en serai responsable entièrement. Mais je pourrai garantir qu’on aura des résultats. J’aimerais savoir ce qu’elle compte faire. Nous allons prendre le temps de discuter puis on décidera."

Wavre va tenter de retrouver le bon état d’esprit qui l’habitait avant la débâcle de samedi. Ce sera le 7 mars face au Stade brainois.