La troisième manche du championnat de Superbike faisait escale en Italie, sur le circuit mondial de Misano Marco Simoncelli, ce week-end. L'occasion pour le Brainois Loris Cresson de continuer à prendre de l'expérience dans la cour des grands.

Un week-end qui avait toutefois mal débuté. "J'ai eu du mal avec l'électronique le vendredi, et nous avons perdu beaucoup de temps à essayer de trouver un bon réglage. Nous avons complètement changé les choses le samedi matin, mais je n'ai pas pu utiliser le pneu de qualification comme je le voulais, et je n'ai pas été en mesure d'améliorer", explique-t-il.

Malgré tout, le Brainois s'est battu en course. "Nous avons pu nous battre dans la course 1, car j'ai comblé l'écart avec le groupe qui était plus avancé en qualification."

Les choses allaient mieux le dimanche et au final, Loris Cresson rentre d'Italie avec un triple Top 20 (20e, 18e, 20e). "Je me sentais beaucoup plus à l'aise. Nous avons essayé quelque chose pour la Course 2 dans l'après-midi, mais cela ne nous a pas donné complètement le sentiment et le résultat que nous attendions. Néanmoins, nous continuons à apprendre et à tout analyser, et nous nous rendons à Donington Park pour la prochaine manche avec l'envie de faire un nouveau pas en avant."