C’est testées négativement et au complet que les Castors se rendent ce samedi à Courtrai. Hormis Brittany Starling dont la tendinite au tendon d’Achille fait l’objet de soins avant et après les séances, les autres bobos de Lisowa (mollet) et De Souza (épaule) sont à ranger dans l’armoire aux mauvais souvenirs. 
 
Les Courtrai Spurs, qui résident au Lange Munt (où les Castors s’étaient imposées en octobre dernier lors de la finale de la Coupe de Belgique contre Phantoms Boom) sont la bonne surprise du championnat. avec une quatrième place au classement de la Top Division Women 1. 

Avec un nouveau président à sa tête (Steve Rousseau), le club flandrien ne fait pas mystère de ses ambitions. Il faudra compter sur les Spurs à moyen-long terme. Un club qui peut s’appuyer sur un énorme réservoir de jeunes. 

Pour la saison prochaine, la TDW1 de Courtrai a récemment resigné les expérimentées Storme et Foucart ainsi que le trio d’espoirs Baelen-Ducoulombier-Vanthuyne. Il s’appuie actuellement sur un axe 1-5 avec les routinières Devligher (Sien) – Gaspar. 

C’est un peu les semaines de vérité pour l’équipe de Benny Mertens qui affrontera ces prochaines semaines SKW et les Phantoms Boom. 
Un premier test d’importance les attend face aux Castors ce samedi (18h15). Des Brainoises invaincues en championnat et qui ont pris le ’lead’ il y a dix jours en infligeant une premi§re défaite au SKW.