Le CS Dyle a organisé la première compétition dans la salle indoor du Blocry.

Ce dimanche, le CS Dyle a organisé la toute première compétition LBFA dans le nouveau hall d’athlétisme indoor du Blocry.

Pour l’occasion, cette compétition a fait se rencontrer neuf clubs (quatre du Brabant wallon et un issu de chacune des autres provinces wallonnes et de Bruxelles) et était réservée aux jeunes athlètes des catégories minimes et cadets (de 11 à 14 ans) histoire de leur faire découvrir en priorité les sensations dans cette salle indoor attendue depuis tellement longtemps. "Ces jeunes constituent le vivier pour le futur de l’athlétisme belge et nous tenions à les mettre à l’honneur. Nous voulions aussi créer un souvenir dans leur esprit afin qu’ils se rappellent dans plusieurs années qu’ils ont été les premiers à fouler cette piste en compétition", explique Sébastien De Grève, le président du CS Dyle.

Les athlètes plus âgés ont aussi eu accès au hall pour des courses de 60, 200 et 1 000 m, histoire que tout le monde puisse profiter de cette nouvelle infrastructure, véritable bijou en la matière pour l’athlétisme indoor. Une salle que les athlètes, mais aussi les parents, avaient hâte de découvrir, comme on a pu le constater avec des travées bien garnies pour encourager les jeunes athlètes.

© sterpigny

Une première mise en place par le CS Dyle 

Pour le CS Dyle, club organisateur de cette première compétition, la pression était donc grande. "C’est un événement pour l’athlétisme francophone et une grosse compétition pour nous en tant que club organisateur. Il y avait beaucoup de pression mais c’était aussi un honneur de pouvoir organiser la première compétition dans cette salle. Nous voulions être les premiers à le faire et nous avons tout mis en œuvre pour y arriver."

Et comme il s’agissait d’une première dans cette salle, il y a eu quelques petits couacs. "Comme il s’agissait d’une première, nous avons dû faire face à quelques petits soucis que nous avons découverts au fil de la journée, notamment au niveau de l’affichage sur l’écran géant. Disons que c’était une répétition avant les futurs championnats organisés par la fédération dans cette salle."

Avant les premières compétitions attendues dans les semaines à venir, de nombreux athlètes foulent déjà cette piste au quotidien. "Les universitaires ont l’occasion de venir s’y entraîner le lundi soir alors que nos athlètes vont rentrer dans cette salle à partir de ce mois de novembre."

Cette salle, elle doit permettre à l’athlétisme francophone de grandir. "C’est un très bel outil, qui va servir aux athlètes et surtout, permettre aux athlètes francophones de ne plus devoir courir jusqu’à Gand."


"Une piste de qualité"

Loïc et Valentin Athlètesn athlètes du CS Dyle, étaient heureux de pouvoir participer à cette première compétition. "C’est la première fois que nous découvrions cette nouvelle salle et nous avions hâte de la découvrir. La piste est vraiment de qualité et assez rapide. Au-delà de la découverte de la piste, nous sommes heureux d’avoir pu participer à la toute première compétition organisée dans cette salle, c’est quelque chose dont on se souviendra. Et puis pouvoir s’entraîner dans cette salle en hiver est un vrai plus pour tous les athlètes, notamment ceux du CS Dyle. On ne devra plus aller jusqu’à Gand."