Lors de la saison 2013-2014, les Rixensartois de Christophe Dermiens avaient remporté leurs 30 matchs et le titre en P3.



A cette période de l’année, nous avons d’habitude l’occasion de mettre les champions à l’honneur. Mais cette année, avec l’arrêt prématuré des championnats, nous n’aurons pas la chance de vivre ces moments d’émotion sur le terrain. Du coup, nous avons décidé de plonger dans nos archives pour vous offrir une série nommée Une photo, un souvenir, l’occasion de revivre un titre, un grand moment ou une émotion au travers d’une photo.

Pour notre troisième épisode, replongeons dans la saison 2013-2014 et l’incroyable parcours de Rixensart, sacré en P3 en n’ayant abandonné aucune unité en cours de route puisque l’équipe coachée à l’époque par Christophe Dermiens avait remporté ses 30 matchs, signant un incroyable et historique 90 sur 90. "Cela reste un moment unique dans une carrière. Réaliser un 90 sur 90, ce n’est pas courant. La preuve, on en parle encore aujourd’hui et c’est toujours ma photo de couverture sur Facebook. Ce fut une aventure humaine formidable, vécue avec des personnes extraordinaires, que l’on a plaisir à se remémorer de temps en temps", confie Christophe Dermiens.

Annoncée comme la grande favorite de cette saison 2013-2014, cette équipe de Rixensart avait finalement tout écrasé sur son passage, signant l’une des plus incroyables pages de l’histoire du football brabançon. "Nous savions que nous avions une équipe pour jouer la montée mais nous n’avions jamais imaginé que nous resterions invaincus tout au long de la saison. Nous avions comme premier objectif de remporter nos trois premiers matchs, et puis ça a été 5 et vite dix avec quelques petites récompenses (tournée, spaghettis…) pour motiver tout le monde. Après dix victoires, on s’est dit que ce serait bien de terminer le premier tour sans perdre de points. Après la trêve, on s’est dit que ce serait beau d’aller au bout, ce qu’on a fait. Et même si beaucoup disaient qu’on avait une dreamteam pour cette série, il y a quand même eu des matchs plus compliqués qui se sont joués sur des détails."

Une incroyable série qui avait permis à Rixensart de décrocher le titre dès la 25e journée. "C’était un match à l’ES Braine. Une rencontre très compliquée, avec une carte rouge et disputée sur un terrain compliqué. Ce succès, il a fallu aller le chercher avec les tripes, ce qui a donné encore plus de saveur à ce titre."