La Hulpe veut prendre sa revanche à Soiginies, après la défaite en Benecup.

Les Brabançons de La Hulpe marchent sur le rugby belge depuis le début de la saison. Mais la dernière fois qu’ils ont trébuché, c’était face à Soignies, en finale de Benecup en septembre dernier (9-12). Autant dire que le déplacement de ce dimanche s’annonce explosif, surtout que la dernière confrontation avait été très tendue.

"Nous allons les rencontrer plusieurs fois encore cette saison, donc il ne faudrait pas que ça tourne au pugilat à chaque fois. Surtout que ce sont des amis en face. Il y aura tout de même de la revanche dans l’air au niveau du jeu. Nous n’avions pas réussi à produire le rugby que nous voulions lors de cette finale", affirme Louis de Moffarts, le centre de La Hulpe.

Le Diable noir se méfie toutefois des qualités des Hennuyers. " Ils sont bons sur les touches, toutes les phases de conquête et ont cette faculté à ralentir le jeu pour éviter que l’adversaire mette en place son jeu. C’est une équipe expérimentée, avec un effectif assez complet."

Les Hulpois sont motivés et espèrent asseoir leur position de leader (28 points) face au troisième (20 points) "Mentalement, c’est une rencontre très importante. Nous avons à cœur de poursuivre notre série de victoires. Surtout que La Hulpe ne l’a jamais emporté à Soignies. On veut écrire une nouvelle page de notre histoire !"

Et, au niveau du classement, une victoire pourrait permettre aux Brabançons de s’échapper. "Nous nous rendons à Soignies, puis à Dendermonde et encore à Soignies pour la Coupe. Si nous gagnons les deux prochains matchs, on aura un matelas assez confortable pour aborder la suite et je ne vois pas comment on pourrait ne pas terminer dans les deux premières places. C’est un moment décisif dans notre saison. Surtout qu’après il ne nous restera plus que des adversaires moins redoutables, même s’il faudra encore se farcir un déplacement au Kituro."