Brabant Wallon Le projet sera accéléré, en collaboration avec un club de D2 espagnole.

Il aura fallu patienter jusqu’à l’avant-dernière journée de championnat pour voir Wavre Sport assurer son maintien, face à Manage, une équipe qui pouvait encore briguer une place au tour final.

Ce partage blanc, obtenu au terme d’une rencontre de piètre qualité, permettait en effet aux Macas de se maintenir en D3 amateurs. Mais ce fut pénible. Une page se tourne donc et une nouvelle saison se profile déjà à l’horizon. "Cette rencontre fut un peu à l’image de notre parcours, fait de hauts et de bas. En cas de défaite, on aurait pu parler de saison noire avec une descente probable à la clé. Pourtant, tout avait bien débuté puisque l’équipe avait terminé troisième de la première tranche. Ensuite, les choses se sont dégradées, pour de multiples raisons. Mais au final, le maintien est assuré, c’est le principal", reconnaissait Pascal Pilotte, l’entraîneur, qui aura mené sa mission à bien jusqu’au bout.

Son rôle s’arrêtera là, puisque son staff et lui ne seront plus à la barre la saison prochaine. "Ce maintien était très important pour la poursuite du projet, initié, rappelons-le, par un Camerounais qui vit en Australie où il possède des académies de football, ainsi qu’en Allemagne et en Espagne. Des techniciens espagnols ont suivi notre évolution de près et ce projet se fera en collaboration avec un club de D2 espagnole. C’est vous dire toute l’importance du maintien pour le club de Wavre. Un chantier immense attend le club", reconnaissait encore Pilotte, un expert en la matière.