Nina Pinzarrone va participer aux Mondiaux de patinage artistique: "J’aime cette sensation de liberté quand je patine"

La Bruxelloise Nina Pinzarrone va participer aux Mondiaux de patinage artistique.

Nina Pinzarrone va participer aux Mondiaux de patinage artistique: "J’aime cette sensation de liberté quand je patine"
©DR

Nina Pinzarrone s'est envolée pour Tallinn où elle participe ce week-end aux championnats du monde juniors de patinage artistique. Une première dans la carrière de la jeune Bruxelloise de 15 ans. "C'est un très grand rendez-vous, le plus grand championnat auquel j'ai participé. Je suis très excitée à l'idée de concourir dans un championnat du monde", débute-t-elle.

Comme elle le fait toujours, sa préparation fut minutieuse. "J'ai travaillé fort et même si j'ai été ennuyée par les blessures, je me sens prête."

Dans un championnat mondial aussi relevé, la première ambition de la jeune Bruxelloise sera de bien figurer. "Comme c'est la première fois que je participe à une compétition aussi relevée, je ne vais pas trop regarder ce que fait la concurrence. Je vais me concentrer sur mes prestations, essayer de battre mes records et réaliser deux programmes sans faute."

Pourtant, la compétition internationale, ça la connaît. "Je suis habituée à participer à des compétitions internationales depuis quelques années. J'ai déjà remporté 5-6 compétitions internationales et ça reste à chaque fois un bon souvenir. En début d'année, j'ai pris part à deux grands prix chez les juniors, des compétitions de haut niveau où je me suis classée cinquième et sixième."

Le patinage artistique, Nina le pratique depuis son plus jeune âge. "J'ai chaussé mes premiers patins dès l'âge de quatre ans. C'est d'abord ma sœur qui regardait le patinage artistique à la télévision, qui a commencé. J'ai voulu la suivre et j'ai rapidement accroché. Très vite, j'ai pris part à mes premières compétitions."

Un sport qui demande des heures et des heures d'entraînement pour tenter de se rapprocher de la perfection. "Je m'entraîne cinq à six heures par jour. Heureusement, je suis dans une école pour sportifs de haut niveau à Anvers."

Une discipline assez peu pratiquée en Belgique. "Ce n'est pas un sport très développé en Belgique mais nous espérons que la récente médaille d'argent de Loena Hendrickx aux Mondiaux permettra à notre sport de se développer."

Car Nina l'adore. "J'aime cette sensation de liberté une fois que je patine. J'espère que cette passion pourra m'emmener jusqu'aux JO d'hiver de 2026 à Milan."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be