Enfants valides et porteurs d’un handicap unis par le hockey lors d'un stage en mixité à Uccle Sport

Le club d’Uccle Sport organise un stage en mixité entre enfants valides et enfants porteurs d’un handicap.

Enfants valides et porteurs d’un handicap unis par le hockey lors d'un stage en mixité à Uccle Sport
©Sterpigny

C'est un stage pas comme les autres qui se déroule cette semaine sur les terrains d'Uccle Sport. Un stage où enfants valides et enfants porteurs d'un handicap cohabitent, réunis par cette même passion pour le hockey. "Ce stage est le prolongement de ce que nous faisons toute l'année à Uccle Sport", débute Fabian Gillard. "Nous proposons tous les mercredis des activités en mixité entre enfants valides et enfants porteurs d'un handicap mais nous nous sommes rendu compte que ces enfants étaient sans option durant les congés scolaires. Nous avons donc créé ce stage qui est un des seuls à mêler hockey pour enfants valides et porteurs d'un handicap. Trop souvent, les stages pour ces enfants sont organisés dans les mêmes institutions que durant l'année et cela ne leur permet pas de s'ouvrir aux valides. L'idée était de créer cette mixité sur deux périodes, à savoir Pâques et juillet."

Ce stage en est déjà à sa 13e organisation. "Lors du premier stage, il y avait 12 enfants, cette semaine, ils sont 56, avec 35 % d'enfants moins valides alors que les autres sont issus du hockey loisir mais aussi du hockey performance."

Et cette mixité fonctionne, avec deux groupes qui mélangent réellement. "Nous formons des groupes de 4-5 enfants, dans lesquels il y a toujours un enfant plutôt bien avancé en hockey. Et dans ces groupes, les enfants valides prennent en charge les moins valides. Ils s'échauffent entre eux, prennent part à des exercices collectifs mais sont aussi séparés sur certains exercices car nous voulons que chaque enfant puisse évoluer et s'améliorer au travers de ce stage."

Lors de ces stages, l'entraide est au cœur de chaque moment. "Ce qui crée l'entraide, ce sont surtout les moments qui ne sont pas ceux de hockey. Les différents repas, les petits jeux, des moments où ils sont tous ensemble. Un jeune qui est assis à côté d'un autre et qui constate qu'il ne sait pas mettre du choco sur sa tartine, alors il l'aide, prend une information sur les difficultés de l'autre. C'est lors de ces moments que les matchs se font et ça se prolonge sur le terrain. Ces moments qui n'ont l'air de rien sont les plus importants dans la rencontre de l'autre."

Que ce soit les enfants valides ou ceux porteur d'un handicap, chacun s'épanouit au travers de ces échanges. "Au début, j'avais peur que les enfants valides viennent une fois puis se disent qu'ils ont fait leur bonne action. Ce n'est pas le cas, certains sont là depuis le premier stage, preuve qu'ils y retrouvent leur équilibre et que notre projet est bon. Un stage qui correspond à ce que devraient être les valeurs du hockey, à savoir celles de la bienveillance et de la solidarité."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be