Daniel Fagi ne s'arrête plus de gagner et s’offre la Descente de la Lesse

Le joggeur ucclois ajoute une nouvelle course à son tableau de chasse.

Amandine Gilson (avec S. St.)
Daniel Fagi ne s'arrête plus de gagner et s’offre la Descente de la Lesse
©Eda

La Descente de la Lesse est l’un des rendez-vous incontournables du calendrier des courses à pied. Cette année encore, ils ont été très nombreux à prendre la direction de Dinant pour s’élancer sur l’une des distances proposées par l’organisation.

Ils étaient notamment 611 courageux à prendre le départ de la Top Lesse, la course phare de cette Descente de la Lesse.

Il est 11h00 quand les chevaux sont lâchés tels des taureaux dans les rues du Gard. Trois hommes semblent être prétendus à la victoire. Le premier, c’est Abdeslam El Metoui, 23 ans et leader du Challenge Delhalle, dont fait partie l’épreuve. Le second, c’est son concurrent direct au Challenge, le Luxembourgeois Nicolas Navet, qui connaît la Lesse sur le bout des doigts pour l’avoir déjà bouclée à cinq ou six reprises, mais qui n’a jamais réussi à le battre. Et puis enfin, l’athlète du Racing Bruxelles, Daniel Fagi, qui remporte toutes les courses auxquelles il participe ces derniers temps.

Après 11 kilomètres, sur les 20,7 à parcourir, c’est ce dernier, de nationalité érythréenne, qui prend les commandes pour ne plus jamais les lâcher. Il s’impose avec près de deux minutes d’avance sur Nicolas Navet, ravi de signer son meilleur résultat sur cette course.

Une victoire qu'a savourée le résident de la commune d'Uccle. "Ce fut ma première Descente de la Lesse et je dois dire que ce n'était pas facile. Cela monte, cela descend. Ne connaissant pas trop le parcours ni mes concurrents, je décide de rester avec eux jusqu'à mi-parcours. Au 11e km, dans une petite montée, je décide d'accélérer pour prendre les commandes de l'épreuve. Mon expérience des trails m'a permis de faire la différence", a confié Daniel Fagi à l'arrivée.

Légèrement blessé au niveau de la hanche droite, Abdeslam se contente d’une troisième place, derrière le premier local, Florian Howet, tout sourire sur la ligne d’arrivée, heureux de son classement, mais également de son chrono.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be