Le RPC Anderlecht oscille entre maintien sportif et finances saines

Isaac Bonsenge vient renforcer le RPC Anderlecht ; il sera peut-être aligné dimanche.

Christophe Kugener
Le RPC Anderlecht oscille entre maintien sportif et finances saines
©CK

La défaite initiale du RPC en TDM2B (-25 à Phantoms Boom) n'a pas entamé le moral des Anderlechtois. "C'est ça le pire, Boom ne m'a pas semblé au-dessus du lot. On a un peu pris du retard à l'allumage, ce qui explique notre manque de condition et des automatismes pas encore au point."

Le président Hecq en a vu d’autres mais il sait aussi que sportivement, la sauce doit prendre à la salle Simonet. Tandis que Laurent Monsieur a fait un pas de côté au plan sportif (il reste secrétaire du RPC mais est devenu assistant-coach de la TDW1 du Spirou Ladies), le coach Hanavan est nouveau et des jeunes sont arrivés dans le noyau (Luyindula, Miakanganame, Shako-Djunga, Merland, Scheers).

Même si la trésorerie fait l'objet d'une attention de tous les instants, le RPC garde un petit bas de laine pour les prochains mois : "On vit dans un contexte particulier. Je n'ai pas encore été informé du montant de subsides qu'on allait toucher de la région. Comme les autres sports, le basket est concerné par la crise économique. Certains croient qu'on roule sur l'or et quand ils viennent toquer à notre porte, ils multiplient leurs exigences par deux ou trois."

Le président Hecq lie étroitement les cadres sportif et financier pour cette saison : "J'ai envie de faire mieux que l'an dernier. Bon ce n'est pas difficile, il n'y avait pas de descendant et on a fini avant-dernier. Mon premier but, c'est que notre club reste sain financièrement. Je suis persuadé que de la sorte, on assurera notre maintien sportif car je prédis des catastrophes financières dans la sphère de la balle orange."

Vu la pléthore de blessés en préparation et le retrait de Lionel Loris, le RPC s’est renforcé en signant Isaac Bonsenge (que Gand n’a pu conserver faute de budget). Trois divisions en dessous, la P1 anderlechtoise a aussi signé une vieille connaissance du basket brabançon avec la venue de Vincent Deferiere. La TDM2 se rend ce dimanche à Esneux - Saint Louis.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be