Un premier contrat de sportif de haut niveau pour Walid Deghali : “Un rêve d’enfant qui se réalise”

Passé sous contrat Adeps, le Molenbeekois Walid Deghali voit les choses en grand pour 2023.

Premier contrat Adeps pour le karatéka molenbeekois Walid Deghali. ©D. R.
Premier contrat Adeps pour le karatéka molenbeekois Walid Deghali. ©D. R.

En 2023, la Fédération Wallonie-Bruxelles comptera 78 sportifs de haut niveau. Parmi ces sportifs sous contrat, on retrouve désormais le karatéka molenbeekois Walid Deghali. Une première pour ce jeune athlète qui n’a cessé de performer et de progresser ces dernières années. “Pour la toute première fois de ma vie, je vais bénéficier de ce contrat Adeps. C’est juste incroyable. Depuis l’âge de quatre ans, je rêve que mon loisir devienne ma profession et ce contrat en est l’aboutissement”, nous confie-t-il, heureux de cette reconnaissance.

Ce statut de sportif de haut niveau vient confirmer une année 2022 exceptionnelle réalisée par le Bruxellois. “J’ai terminé troisième au K1 en Égypte, j’ai eu de nombreuses médailles dans des opens mais il y a surtout eu cette médaille de bronze décrochée au championnat d’Europe, ce qu’aucun Belge n’était plus parvenu à réaliser depuis plus de dix ans. Au lendemain de cette médaille, le patron de l’Adeps m’avait déjà félicité par mail. Ce contrat, je le dois en grande partie à cette médaille. J’avais besoin de ce titre pour confirmer tous les espoirs.”

Disposer d’un contrat Adeps, ça change la vie d’un athlète. Walid Deghali compte bien en profiter pour continuer à grandir. “Ce contrat va changer ma vie. Psychologiquement c’est un boost énorme, je suis désormais professionnel, j’ai un appui et un soutien qui va m’aider à évoluer dans mon karaté. Je ne devrai plus me soucier de l’aspect financier de ma carrière, je vais pouvoir me concentrer sur mes entraînements et performer lors des compétitions. Je remercie vraiment l’Adeps de m’offrir cette chance, ainsi que tous mes proches pour leur soutien.”

Et Walid Deghali va tout faire pour se montrer à la hauteur de la confiance accordée. “Je vais me battre pour être à la hauteur de ce contrat et cette reconnaissance. Mon premier objectif sera de gagner le titre de champion d’Europe qui me qualifierait directement pour les Jeux européens qui auront lieu en juin 2023 en Pologne.”

Mais un autre grand défi attend le karatéka en 2023. “Je n’ai pas pu participer aux derniers championnats du monde à cause du Covid, je compte bien en être en novembre 2023. C’est mon objectif ultime.”

Walid Deghali, un nom qui fait peur dans le monde du karaté. “J’ai bien évolué ces dernières années et désormais, toutes les nations me craignent. J’ai récemment battu les meilleurs de ma catégorie, je vois que mes adversaires se posent des questions quand ils doivent m’affronter. Je sais aussi que je n’ai que 23 ans, que ma marge de profession est grande et que je peux briller encore plus sur la scène mondiale.”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be