Les premiers pas de Sébastien Conte en tant que T1 de l’URLC : “Une étape supplémentaire dans mon évolution”

Sébastien Conte évoque ses premiers jours dans la peau d’entraîneur principal de l’URLC.

Sebastien Conte a integré le staff louviérois.
Sebastien Conte a rapidement trouvé sa place du côté de La Louvière. ©CHIARAMONTE

Quelques jours à peine après avoir intégré le staff de l’URLC, Sébastien Conte a été propulsé T1 à la place de Mahir Demiral. Une nouvelle aventure inédite pour l’ancien entraîneur de Jette, lui qui vit sa première expérience en dehors de la capitale.

Sébastien, comment se déroulent vos premiers jours à La Louvière ?

”J’ai un très bon premier sentiment, dès le départ j’ai été très bien accueilli par tout le club. Dès la première séance d’entraînement, j’ai senti un groupe très réceptif et concentré sur les objectifs de fin de saison.”

Les choses se sont précipitées en l’espace de quelques jours pour vous. Comment avez-vous vécu tout ça ?

”J’avais déjà été contacté par les dirigeants louviérois lorsque j’étais encore à Jette mais ce n’était pas possible puisque je n’étais pas libre. Lorsque mon aventure jettoise s’est terminée, j’avais prévu de rester à la maison jusqu’à la fin de la saison. L’URLC m’a contacté pour que je vienne les conseiller et les aider. Et puis le club a décidé de me nommer T1 quelques jours plus tard.”

Avez-vous hésité avant d’accepter le poste ?

”Non car j’ai senti beaucoup de confiance par rapport à ma personne et ce que je peux apporter au club ainsi qu’à l’équipe.”

La Louvière, un gros changement pour vous qui êtes habitué à coacher dans la capitale.

”Je n’avais jamais entraîné hors de Bruxelles, c’est donc un gros changement. L’atmosphère et l’ambiance sont différentes mais c’est un nouveau challenge et de nouvelles découvertes.”

Vous aviez besoin de changement après ces années bruxelloises ?

”Certainement. C’est une manière de se remettre en questions, pour continuer à progresser. Je suis dans le coaching depuis 16 ans mais chaque saison vous apprend quelque chose sur vous-mêmes. C’est une étape supplémentaire dans mon évolution.”

Même si les trajets ne sont plus les mêmes…

”J’habite Wemmel, je mets entre 45 minutes et une heure. C’est un sacré changement mais la musique rend le trajet plus agréable.”

Quelles sont les ambitions de fin de saison ?

”Il y a pas mal d’incertitudes concernant les licences et envies de monter en N1 de plusieurs clubs. L’objectif est de terminer le plus haut possible pour peut-être en profiter. Mais je sais que le programme ne sera pas facile, à commencer par la réception de Tubize. Un gros concurrent, un groupe taillé pour la N1. Ce sera un match compliqué pour ma première mais ce n’est peut-être pas plus mal.”

Coacher l’URLC la saison prochaine fait-il partie de votre projet ?

”Nous n’en avons pas encore discuté, nous voulons d’abord atteindre les objectifs de fin de saison. Mais mon ambition est de travailler sur un projet à moyen terme.”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...