La dernière manche du Challenge Delhalle se déroulait du côté de Woluwe-Saint-Pierre ce dimanche avec la 33e édition des Foulées des Flosses. Un moment que les habitués du challenge et de cette course très appréciée dans la capitale avaient hâte de retrouver après avoir dû faire l’impasse sur l’édition 2020, la faute au Covid.

Sous un rayonnant soleil, les participants avaient tous le sourire, heureux de se retrouver et de repartir à la conquête d’un tracé en plein coeur de la Forêt de Soignes toujours très apprécié. Sur la ligne d’arrivée, tous étaient ravis de boucler la distance, que ce soit sur le 8 ou le 16 km. "Ça fait du bien de retrouver cette course et son ambiance si agréable", nous confiaient plusieurs participants après avoir franchi la ligne d’arrivée.

Sur le plan sportif, c’est allé très vite sur le 16km, avec un Abdeslam Elmetoui intouchable, qui a réglé la longue distance dès les premiers hectomètres de la course. "Yves Vanderbecq, avec qui j’ai fait les 3/4 de la course et qui termine troisième, m’avait prévenu au départ que le premier était très rapide. Ça s’est confirmé puisque dès les premières centaines de mètres, la différence était faite. Avec Yves, on l’a laissé partir et on a décidé de faire la course ensemble. J’ai lâché Yves dans la dernière partie pour terminer deuxième", explique Gilles Marchal, venu en car de Gembloux en compagnie de nombreux membres du club Run Attitude.

Sur la ligne d’arrivée, la coupe de vainqueur en mains, Abdeslam Elmetoui savourait sa victoire. "Il y avait des montées et des descentes qui me convenaient assez bien, même si le parcours restait difficile par endroits. C’est la première fois que je participais à cette course mais je m’entraîne avec Enjambée, le club organisateur. C’était donc assez particulier de gagner ici", précise celui qui a pris l’habitude de briller sur les courses bruxelloises mais aussi du Brabant wallon.

Abdeslam Elmetoui, 22 ans, un véritable OVNI dans le monde du running à Bruxelles. Un nom à retenir tant il semble facile sur les courses, comme il l’avait déjà prouvé en survolant récemment le 10 km du Trail du Meyboom ou encore les 10.30 km de Schaerbeek. "J’adore ce sentiment que vous procure la victoire. Je cours depuis que je suis tout petit, c’est le seul sport que je fais et j’apprécie son ambiance, les gens qu’on y rencontre et les parcours variés qui s’offrent à vous lors de chaque nouvelle course."

>>> Tous les résultats ici <<<

Les photos des Foulées des Flosses