Avec un 0/8, le Canter ne pavoise pas en Régionale 2B. D’autant plus que l’équipe qui le précède au classement (Bastogne) compte déjà deux succès. Survenue il y a trois semaines, la démission du coach Said, remplacé par le duo Joostens - Menez, n’a pas (encore) produit les effets escomptés.

Le président Lenglez a plus envie de serrer les rangs que de dresser le bilan. "Notre championnat peut très bien démarrer ce week-end à Saint-Hubert. L’effectif manque cruellement de confiance et le retour progressif des leaders que sont Sanfa, Hervelle et Tshimuanga va faire du bien à l’équilibre et au moral du groupe. Ce sont des gars expérimentés capables de pousser une gueulante de temps en temps. Kandi a l’expérience, la présence et le respect du vestiaire. Il faut qu’on puisse booster nos U21 de temps en temps."

Le porte-parole du Canter compte également sur le retour d’Erasmus de Tursugian. Ce sera dans quelques semaines. Nathan Hervelle devrait disputer son premier match ce samedi. "On mange vraiment notre pain noir", observe Alain Lenglez. "Sanfa, il n’ a joué je pense que deux rencontres de championnat. Kandi joue avec un genou douloureux et là, il va revenir de quatre semaines aux USA. Hervelle, lui, s’est blessé à la main à son boulot et quand il a été rétabli, il s’est fait une élongation chez nous."

Malgré l’absence de victoires, il n’y a pas péril en la demeure schaerbeekoise. C’est l’avis du président à qui le coach Joostens a demandé cette semaine de parler aux joueurs. "Julien Joostens a pris les choses en main sportivement avec l’assistant Maxime Fenez. Je leur fais confiance et je leur donne leur chance à l’échelon régional. Les résultats ne m’enchantent guère mais il n’y a pas de crise en notre sein. Mon rôle est d’encourager et de positiver" résume Alain Lenglez.

"On garde l’espoir et je reste persuadé qu’on va se relever. Je rappelle que lors de la fusion avec la Cordiale lors de notre première année en Régionale, on était à la ramasse en début de saison. Au second tour on a fait un sans-faute et toucher aux playoffs. Une vraie Remontada."