Le formateur Steve Ibens passait ses vacances en Espagne. A l’occasion, il visitait des centres de formation dans le pays et noircissait son calepin. Professionnellement, Olivier Goossens amène en terre ibérique depuis plus d’une décennie des stagiaires qui pratiquent le basket pendant les vacances scolaires. Steve a donné un conseil, puis un coup de main et les deux hommes sont toujours restés en contact.
Steve Ibens (coach en sélection nationale, coach des U21 et de la TDM1 de Guco Lier) sera Head coach du projet du Baskethall 55 Academy que Olivier Goossens (coach et président de Friendly Bulls Ixelles) dirige. La plupart des sessions auront lieu au Baskethall 55 de Beersel. " Ce demi-terrain de Beersel , c’est fantastique et unique en Belgique. On a besoin de ce genre d’outil pour augmenter le niveau individuel de nos jeunes joueurs. Dans les salles classiques, on a toujours un problème car elles sont fermées ou occupées. C’est parfois compliqué de réserver des heures. Ici, on possède un demi-terrain et une shootingmachine réservés pour le basketball", observe Steve Ibens. " L’Académie n’est pas un club. C’est un plus. Un plus aux clubs", résume le CEO bruxellois Goossens . On a envie de travailler les fondamentaux individuels et collectifs comme en Espagne", énonce Olivier Goossens qui s’est entouré d’un Head coach réputé. " Steve sera notre directeur technique. Il a l’habitude et l’envie de développer les plus jeunes potentiels. Il sait qu’il y a un énorme réservoir à talents à Bruxelles. Il vient avec son bagage technique et sa discipline néerlandophone. On a les mêmes passions tous les deux et on veut les transmettre."

En train de dispenser un entraînement ce samedi à trois espoirs de la région anversoise, Ibens – ancien joueur et coach de D1 – connaît la musique. Comme dans son job (professeur), Ibens adore transmettre. Et les jeunes gars de Lier et Malines présents sont demandeurs. La formation reste le leitmotiv de Ibens. "On est à quoi 35 minutes de la région anversoise et ces espoirs ont envie de se donner les chances et les moyens pour réussir. La structure de Baskethall 55 Academy est indépendante des clubs. Elle rend service aux jeunes qui veulent progresser et qui rêvent d’être pro un jour."

Ibens est un grand défenseur du travail individuel. "Il faut les deux car sans schéma collectif, on n’arrivera pas. Aujourd’hui en Belgique, on a de bons coachs mais on ne boost pas assez le travail individuel. Regardez la nouvelle génération de Lions comme Lecomte ou Obasohan. On voit par les fondamentaux individuels qu’ils possèdent qu’ils ont bossé d’une façon différente."
C’est vers l’école de formation espagnole que le duo tend en termes de méthode. Steve a visité les centres de formation de Badalone et Barcelone. "Les Espagnols sont au top", martèle-t-il. Durant les vacances de Pâques, des échanges pourraient avoir lieu avec les centres de Séville et Badalone. Dédiée aux U12,U14 et U16, l’académie se basera sur un socle de 5 piliers. En premier lieu, la vision sportive : "Donner le moyen au jeune d’être bon dans sa discipline en insistant à la fois sur le développement individuel et les fondamentaux collectifs. En second, assurer un bien-être mental au basketteur. En troisième, le conscientiser et le sensibiliser à l’emploi et la bonne pratique des réseaux sociaux". "Et en quatrième lieu", poursuit Olivier Goossens. "On veut favoriser un esprit sain dans un corps sain avec des conseils au niveau nutrition. En dernier lieu, on veut apporter une aide scolaire notamment au niveau de la remédiation et du renforcement en langue. Nos coachs donneront leurs entraînements dans leur langue", résume Goossens.

Steve Ibens aimerait commencer avec des plus jeunes. Il dresse un constat alarmant, pas propre aux seuls jeunes basketteurs : " On observe que certains de nos jeunes de 16 ans sont bons mais pas assez formés. L’âge est important pour travailler en profondeur. On s’entraîne pas assez en U10-U12. De nos jours, nos jeunes sont trop distraits par les Smartphones, les playstations et des dizaines d’autres loisirs. On va proposer à ceux qui veulent de venir apprendre en s’amusant." Ni Steve Ibens ni Olvier Goossens ne veulent se substituer aux clubs La B55 Academy se veut un complément et une plus-value. " On veut commencer avec des jeunes et faire du qualitatif. Il y aura maximum 10-12 joueurs par catégorie. L’idée globale, c’est d’en faire de bons basketteurs et qu’ils réussissent dans leur sport mais aussi qu’ils puissent se débrouiller plus tard dans la vie. On a envie que les gamins puissent aller jouer au niveau qui leur correspond le mieux. On aimerait que dès qu’il monte sur un terrain, le basket soit comme un réflexe", signale Goossens. Signe des temps et de la motivation qui l’habite, son club du Friendly Bulls Ixelles deviendra le Friendly B55 Ixelles. Les couleurs du club deviendront les mêmes que celles de l’académie : vert et noir. Et pour les très bons jeunes qui deviendraient de redoutables académiciens, Olivier Goossens a déjà pris langue avec les clubs pros de Castors Braine et du Spirou Charleroi pour songer à une passerelle.

Les infos pratiques

Le programme 

Lundi (Ixelles): Développement collectif.
Mercredi (Beersel): Développement individuel.
Samedi (Beersel) : développement du shoot (avec shooting machine) & aide scolaire.
Un dimanche sur deux (Beersel) : formation diverse initiée par un des coachs.
Un stage de préparation est prévu fin août à l’étranger. A Pâques, des échanges sont prévus avec d’autres académies de basket. Des contacts ont été pris en Espagne. Des échanges pourraient avoir lieu également avec la France et la Norvège. En ce qui concerne les drafts pour B55 Academy, ils auront lieu dès que les conditions sanitaires le permettront. Le prix de la cotisation n’a pas été communiqué, il s’agira d’un abonnement au mois. L’académie est destinée aux U12-U14-U16.

Les coachs 

Steve Ibens, Laurent Monier, Silfredo Casero Leon, Patrick et Fabien Muylaert, Jurgen Van Meerbeeck.

Le 3x3 et du E-learning

La B55 Academy se veut aussi porte-drapeau du 3X3. Elle présentera deux équipes dans les différents tournois et challenges. Jo Van Buggenhout, Joppe Mennes et Benjamin De Bodt (tous trois membres de l’équipe nationale) composeront l’équipe U18. En Seniors, ce seront Sacha De Vreught, Elijah Tshibangu, Douglas Ntesa et Alexis Amerlinck (tous de UB Woluwe) qui représenteront B55 Academy.
Fin avril, l’académie devrait innover avec la B55 e-learning basketball, une plate-forme en ligne qui devrait proposer des drills et conseils tactiques pour les coachs, des exemples d’entraînements individuels, et de la préparation physique. "Ce sera fait par des gens qui ont connu le haut niveau. Je pense à Pieter Loridon ou Gary Terclavers qui ont superbement réussi leur reconversion professionnelle. Il y aura aussi des conseils de managers ou de présidents de club", conclut Olivier Goossens.