Depuis quelques années, l’asbl AMA Jeunesse Gym est reconnue pour son travail envers les personnes atteintes d’un handicap. Chaque jour, Alayyan Mahmoud et son équipe se démènent pour proposer des activités à ces enfants et ces adultes trop souvent oubliés.

Si les activités proposées sont de plus en plus nombreuses, l’asbl molenbeekoise a ajouté une nouvelle corde à son arc en proposant des cours de natation en inclusion.

"Le projet a débuté en 2017-2018 avec des cours de natation organisés pour les personnes atteintes d’un handicap. Une section d’enfants extraordinaires, atteints de trisomie 21 et d’autisme. On s’est lancé dans la natation, avec l’idée de leur apprendre les bases techniques et de les voir évoluer. Et puis nous avons décidé d’ouvrir une section en inclusion où ces enfants extraordinaires côtoient des enfants ordinaires", explique Alayyan Mahmoud, responsable de l’asbl AMA Jeunesse Gym.

Ces cours en inclusion ont connu un succès grandissant. "Lorsque nous avons lancé cette section, nous étions les premiers à le faire en Belgique. Nous avons commencé par de petits groupes mais, au fil du temps, ces groupes sont devenus de plus en plus grands et de plus en plus nombreux."


Capital pour le développement

Des cours d’une importance capitale pour le développement des enfants atteints d’un handicap. "Au-delà de l’évolution technique, que ce soit les enfants extraordinaires ou ordinaires apprennent le savoir-vivre et le vivre ensemble. L’inclusion est extrêmement importante pour le développement des enfants handicapés. C’est une parenthèse dans leur vie de tous les jours qui leur apporte une vraie joie de vivre."

Organisés à la piscine de Molenbeek les samedis et dimanches, Alayyan Mahmoud rêve de voir ces cours en inclusion toucher d’autres communes de la capitale. "On aimerait nous étendre afin de permettre à chaque enfant de suivre ces cours, sans devoir traverser tout Bruxelles."