Bruxelles Les Brussels Black Angels n’ont plus perdu la moindre rencontre depuis leur finale malheureuse de 2016.

Invaincus durant la phase régulière, les Brussels Black Angels ont poursuivi sur leur lancée en étrillant les Lièges Monarchs en demi-finale des playoffs 51-0.

"Nous sommes très fiers de cette belle victoire, même si nous aurions aimé vivre une demi-finale plus accrochée. Malheureusement, la blessure de leur quarterback en début de match a pesé lourd dans la balance. De notre côté, nous avons joué notre jeu et n’avons rien changé à notre façon d’évoluer", analyse Cyrille Bouron, membre du staff des Black Angels.

Grâce à leur victoire, les Anderlechtois vont disputer leur cinquième finale consécutive, preuve de leur suprématie sur la discipline puisque leur dernière défaite remonte à 2016, lors de la finale perdue face aux Pirates d’Ostende.

"Cette série est impressionnante et elle nous rend fiers. D’autant plus que nous sommes parvenus à la réaliser avec plusieurs headcoachs différents. La philosophie est restée la même mais chaque entraîneur à apporter sa vision des choses."

Avec une seule défaite concédée en cinq ans, le championnat de Belgique serait-il devenu trop petit pour les Brussels Black Angels ? "Je ne dirais pas ça. Beaucoup de clubs sont en train de se développer et devraient se mêler à la lutte pour le titre dans les années à venir. La structure du championnat évolue dans le bon sens. Par contre, nous réfléchissons à l’idée de participer à des compétitions européennes afin de conserver nos meilleurs joueurs et s’offrir de nouveaux challenges."

En attendant, il y aura une finale à disputer, le 30 juin prochain, face aux Limburg Shotguns. Un remake de la finale 2018 qui se disputera à Bruxelles, dans les installations du Crossing Schaerbeek. "Cela fait neuf ans que le Belgian Bowl n’avait plus eu lieu à Bruxelles. Nous sommes heureux d’avoir été sélectionnés pour l’organiser dans la capitale. C’est une pression supplémentaire pour le staff mais nous espérons bien briller à domicile. Et pour ça, nous pourrons compter sur le sérieux de nos joueurs."