Bruxelles

Pour la première fois, Fred Vanderbiest critique la préparation de Drazen Brncic.

Après le succès glané au terme d’une prestation de choix une semaine plus tôt au Lierse, on pensait le RWDM capable de vaincre une équipe de Deinze qui avait battu les Molenbeekois trois fois la saison dernière.

Tout semblait bien parti lorsque Libert décochait une frappe à l’entrée du rectangle pour placer le RWDM aux commandes. Seulement voilà, une faute évitable de Sadin dans la surface permettait à Mertens de rétablir la parité. Au fil des minutes, les Flandriens prenaient la direction des opérations et si les Molenbeekois parvenaient à bien résister à la pression du début de seconde période, ils finissaient par rompre.

Alors qu’ils obtenaient un corner en leur faveur, les joueurs de Vanderbiest se faisaient avoir sur un contre à cinq minutes du terme. Une phase qui n’était pas sans rappeler celle qui avait permis à Dender d’ouvrir la marque deux semaines plus tôt. "C’est vraiment dommage d’encaisser un but de la sorte alors que nous avions un corner en notre faveur. Malheureusement, deux de mes joueurs n’étaient pas bien positionnés", peste Fred Vanderbiest.

Si le nouvel entraîneur du RWDM avait jusqu’ici salué le travail effectué par Drazen Brncic, il n’a pas hésité à charger son prédécesseur, avec un discours différent et bien plus accablant. "Les joueurs ont joué beaucoup trop de matchs amicaux durant la préparation par rapport au nombre d’entraînements. Habituellement, un joueur dispute 50 % de matchs amicaux en préparation, ici, certains sont montés jusqu’à 80 %. Du coup, il y a un retard physique et mes joueurs ne sont tout simplement pas prêts. Nous aurons donc besoin de quelques semaines encore avant d’être réellement performants."