Quatre buts face à Kosova, quatre autres contre Audenarde, l’attaque de Ganshoren est en grande forme en Coupe de Belgique. Une performance d’autant plus intéressante que les joueurs de Michel Delph parviennent à inscrire des buts à la pelle malgré la perte de leur meilleur atout offensif, Roddy Kambala, parti au Crossing cet été. “J’ai la chance de posséder dans mon groupe beaucoup de joueurs capables de marquer à n’importe quel moment. Ce n’est d’ailleurs pas un seul attaquant qui marque ces dernières semaines mais bien plusieurs joueurs qui s’illustrent. Nendaka, Kumba, Zeroual, Lo Guidice, Suarez, autant de profils capables de marquer sur un coup d’éclat”, précise le coach Michel Delph.

Si Ganshoren s’est beaucoup reposé sur un serial buteur la saison dernière, cette année, la force offensive ganshorenoise est donc collective. “L’an passé, nous misions beaucoup sur Kambala. Maintenant qu’il est parti, nous misons sur le collectif et, au final, le rendement est identique. Offensivement, je sais que nous avons tous les atouts pour vivre une belle saison.”

Plus que jamais, Ganshoren formera en D2 ACFF un groupe plutôt qu’une somme de joueurs. “Notre faculté à tirer le maximum de chaque joueur doit nous permettre de nous surpasser. Je suis content du noyau, de ce mélange, de cette belle ossature que nous avons conservé et à laquelle on a ajouté de bons renforts. Avec ce groupe, nous sommes prêts à affronter un championnat où le niveau a été relevé d’un cran.”

En attendant la reprise du championnat, Ganshoren espère poursuivre sa belle aventure en Coupe de Belgique. Cela devra passer par une solide prestation face à Dender, pensionnaire de Nationale 1. “D’après les échos que nous avons pu avoir, c’est du très costaud. Une équipe qui s’est renforcée pour jouer les premiers rôle dans cette série. Mais que ce soit physiquement ou mentalement, mes joueurs sont prêts. Nous n’aurons rien à perdre face à un tel adversaire.”