Le championnat de Nationale 1 de foot en salle reprend ses droits ce vendredi. L’occasion de faire le point sur les ambitions de nos deux représentants que sont l’AS City Façade Schaerbeek et Anneessens Bruxelles.

AS City Façade Schaerbeek: "Viser les premières places"


Les ambitions


Champions de Belgique en titre (il n’y a pas eu de titre attribué suite à l’arrêt du championnat en mars), l’AS City Façade Schaerbeek sera à surveiller. "Comme à chaque début de championnat, notre ambition est de viser les premières places. Mais cette année, nous serons un plus prudents au moment d’afficher nos ambitions. Je vais attendre de voir comment la sauce prend, comment se comportent les autres équipes et nous fixerons un objectif après le premier tiers du championnat", confie Hazzis Iabkrima.

La crise du Covid-19


"Le Covid-19 a eu des répercussions sur tous les clubs, dans tous les sports et le foot en salle n’échappe pas à la règle. Cela se ressent dans les budgets, avec des sponsors qui se sont retirés et des clubs qui n’ont pas pu compter sur les rentrées prévues en fin de saison. Cela a apporté son lot de difficultés et nous avons géré ça comme nous le pouvions. C’est aussi pour ça que nous avons décidé de faire monter plusieurs jeunes du club en équipe première, pour leur permettre de gagner en expérience mais aussi pour équilibrer la balance budgétaire."

Le premier match


Pour leur premier match, les Schaerbeekois recevront les promus de Moratex Lebbek, ce vendredi à 21h30. "Cette équipe sera une totale découverte pour nous. C’est un promu, ils joueront sans pression et feront tout pour nous mener la vie dure. A nous de ne pas tomber dans le piège."


Anneesens Bruxelles: "D'abord se sauver"


Les ambitions


Comme à son habitude, Anneessens aura le maintien comme première priorité, avant de peut-être voir plus haut. "Les ambitions restent les mêmes chaque année, nous sommes un club formateur, nous ne sommes pas là pour viser les plyaoffs. Notre priorité s’est de nous sauver le plus vite possible et dès qu’on se sauvera, on pourra penser à autre chose. Mais je le répète, nous sommes là pour donner leur chance aux jeunes et les épauler au mieux, que ce soit avec l’équipe de foot en salle en N1 mais aussi l’équipe de football puisque nous avons repris Durbuy en D2 ACFF", explique Mustapha Rezki.

La crise du Covid-19


"Nous enregistrons 40 à 50% de pertes de revenus à cause du covid. Mais nous ne sommes pas un club visant la rentabilité, nous savons que nous allons rebondir, en conservant notre esprit et nos valeurs."

Le premier match


Pour leur premier match, les Bruxellois auront fort à faire face à l’Atlas Liège. "Avec le Covid, nous n’avons pas su nous préparons comme d’habitude. Physiquement, nous risquons de souffrir, sans oublier que certains joueurs sont blessés et d’autres sont en pleine second sess. L’Atlas Liège viendra avec une grosse équipe, pour la victoire, nous devrons donc chacun faire les efforts pour sortir une grosse prestation."