Bruxelles Pour ses 40 ans, le club anderlechtois veut remporter le titre interclubs D1.

La finale des interclubs de division 1 de badminton, c’est pour ce dimanche. Et comme ce fut le cas lors des deux précédentes saisons, le Bad79 s’est hissé en finale. Doubles champions de Belgique en titre, les Anderlechtois rêvent d’un troisième sacre consécutif. "Devenir champion de Belgique pour la troisième année de suite est l’objectif avoué depuis le début de la saison", concède Lionel Warnotte. "C’est d’autant plus important que le club fête ses 40 ans. Ce serait un joli cadeau d’anniversaire."

En l’espace de quelques années, le Bad79 s’est installé au sommet du badminton belge. Un travail de longue haleine qui porte ses fruits. "Lorsque j’ai créé l’équipe il y a huit ans, l’ambition était de décrocher un titre de champion de Belgique pour la première fois. Celui de la saison dernière était en revanche plus inattendu. On peut même parler de coup de poker lors de la finale. Mais cette année, c’est une ambition."

Lors de cette finale, les Anderlechtois affronteront BZ99, une équipe venue de Courtai, et partiront avec l’étiquette de favori. "Après un premier tour mitigé avec quelques absences dans l’équipe, on a livré une superbe demi-finale en l’emportant 7-1 face au leader du classement. Du coup, on part avec cette étiquette de favori avant la finale mais nous ne sommes pas à l’abri d’une mauvaise surprise. D’autant plus que notre adversaire a bâti une équipe pour devenir champion de Belgique."

Mais les joueurs qui composent cette équipe du Bad 79 ont assez d’expérience pour gérer un tel rendez-vous. "Si nos joueurs évoluent tous à leur niveau, nous devrions l’emporter."

De quoi signer un triplé rarement vu dans le monde du badminton belge. "Si mes souvenirs sont bons, le Drop Shot avait remporté le titre cinq ou six fois de suite à une époque où il était parvenu à rassembler les meilleurs joueurs du pays au sein du même club. En revanche, je pense que ce serait une première au niveau francophone."